Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

26 novembre 2010

A Dieu

Méditation

Zen_meditation


Te donner un nom...
Pourquoi pas.
T' appeler Dieu...
Pourquoi pas.
Douter de Toi...
Je n'y songe même pas.
Tant de fois...
Relevée par Toi.
Illusion? Non, pas!
Dans les ténèbres...
J'ai vu Ta lumière
.

Eve Lyne

Posté par DANIEL GENTY à 07:02 - Poèmes - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur A Dieu

  • ouais ! C'est ça...

    Sacré Daniel !
    L'evelyne en Lotus...
    Pourquoi pas agenouillée?!
    Un ami nous demande t'il de s'agenouiller devant lui ???
    Hummmm....

    Posté par Anthelme, 26 novembre 2010 à 13:03 | | Répondre
  • Anthèlme

    Eh ben on voit que t'la connais po bien l'Eve Lyne.
    T'l' a jamais vue à genoux tôt l'matin ?
    Et crois-moi, c'est po pour faire la soupe qu'elle s'met à genoux l'Eve Lyne ... tôt l'matin.
    La prière, elle connaît ça elle, si toi tu connais po.
    Bon, j'm'en vas m'confesser maintenant.
    Pis j'vas penser à l'Eve Lyne.
    Tiens, j'l'embrasse !
    Câlins.
    Vilain l'Anthelme.

    Posté par Alain Thomas, 26 novembre 2010 à 13:47 | | Répondre
  • Confession

    La confession m'irrrite aussi, cher Alain...
    Mais un con...fesser,
    j'aimerai bien voir ça !
    Bon, allez! On élève son esprit.
    On en était où déjà?
    Ah! oui...
    En lotus...
    Je suis sûre que ça doit être très chouette.
    Pour la respiration...
    Pour la méditation...
    Pour l'élèvation...
    Pour la lévitation.

    Posté par Eve Lyne, 26 novembre 2010 à 17:12 | | Répondre
  • Ah! j'oubliais...

    Saluons la très belle musique de Bernard Tabanous !
    On se sent si bien... Si loin!
    Sublimes sommets en somme.
    Il ne manque plus que les subtils parfums, mais en fermant les yeux, tout y est.
    Bravo Daniel!
    Quel travail!

    Posté par Eve Lyne, 26 novembre 2010 à 17:42 | | Répondre
  • Tout y est !

    Oui bravo ! Très belle composition !
    Belle nuit à tous

    Posté par Hanami, 26 novembre 2010 à 22:26 | | Répondre
  • A genoux ?

    Il ne m'a jamais demandé de m'agenouiller.
    Mais je me sens si bien, blotti à ses pieds, dans le silence.
    Il est le "tout autre" et pourtant Il m'est si proche.
    Dès avant ma conception, Il me connaissait déjà !

    Posté par PLV, 27 novembre 2010 à 22:58 | | Répondre
  • Confession

    Tu ne te confesses plus mais tu cours voir ton psy (qui te pique au passage tes euros).
    La confession : c'est mystère et foi.
    Je suis pauvre et humble, comme ce curé assis à mes côtés.
    Il me bénit, il m'écoute, il exprime une parole de réconfort, il m'encourage, il me pardonne.
    C'est si beau.

    Posté par PLV, 27 novembre 2010 à 23:09 | | Répondre
  • Don !

    Il est le Don d'Amour et de Pardon,
    Un receuillement...
    Il te voit et pourtant il te sourit
    Il te console, il te suit
    Pas à pas
    A genoux ou en croix,
    Qu'importe notre choix
    Il nous absout
    Pauvres mortels
    Etonnemment absent
    de tout ressentiment
    Etres frêles
    pétris de rêves irréels
    Il est quelque part en nous
    Là même devant notre trépas
    Il ne cherche pas la Foi
    Il te guide vers elle
    Sans t'obliger à le dire
    Car elle te fait vivre
    Et dans son humilité
    Tu découvres la vértié
    l'extrême onction !

    Posté par Sarah, 28 novembre 2010 à 00:51 | | Répondre
  • Pauvre et humble

    Quand il faisait son petit trajet journalier du presbytère à l'église, en passant par la maison des missionnaires, il baissait la tête et ne savait que faire de ses yeux: il avait l'air d'un patient.
    S'il lui arrivait, par mégarde, d'apercevoir un de ses portraits qui tapissaient les murs, il échappait à cette importune vision par une aimable saillie:
    " Toujours ce carnaval ! Voyez comme je suis malheureux, mon Dieu ! On me pend, on me vend.
    Pauvre curé d'Ars ! "

    Posté par Eve Lyne, 28 novembre 2010 à 05:33 | | Répondre
  • En lotus

    Extrait: Médecins Du Ciel, Médecins De La Terre
    Maguy Lebrun (26 novembre 1986)

    Nous nous taisions et rêvassions lorsque je vois Daniel se métamorphoser tout à coup sous mes yeux.
    Très lentement, il prit la posture du lotus des yogis ( il est absolument incapable de la prendre à l'état normal),très, très lentement il éleva ses bras au-dessus de sa tête dans un geste de protection et de bénédiction,et il parla, extrêmement lentement...

    Posté par Eve Lyne, 28 novembre 2010 à 06:11 | | Répondre
  • Méditation

    Agenouillée... Aux côtés de PLV ?!
    En lotus... Aux cotés de Daniel et Alain ?!
    Hummm...
    J'men vas y réfffléchir.

    Posté par Eve Lyne, 28 novembre 2010 à 06:41 | | Répondre
  • L' Evangile selon saint Loubard

    " Lutte et aime, là où tu es !"
    " Les jeunes s'emmerdent à la messe !"
    " Et quand je vois le conte de Médeux..."
    " Je souhaite qu'un jour le pape ait les pieds nus!"
    " Une bonne droite évangélique ça fait pas de mal!"
    "Une Eglise qui n'est pas du côté des plus pauvres est une Eglise bidon car elle trahit le message du Christ."
    (vidéo sept à huit) Guy Gilbert, la Foi Brute.

    Posté par Eve Lyne, 29 novembre 2010 à 04:05 | | Répondre
  • Notre Père

    Que voilà un bon curé...
    Que ce Guy Gilbert!
    Au milieu des pauvres...
    Pas à côté!
    Si l'Eglise a son utilité, qu'elle donne l'exemple en toute simplicité.
    Quelle vende ses biens immobilliers pour loger les pauvres.
    Les pauvres il y en a de plus en plus.
    Des cardinaux aussi !
    A quand, une seule religion: l'amour.

    Posté par Ctesse de Médeux, 29 novembre 2010 à 05:13 | | Répondre
  • La prière

    "Si vous voulez prier,
    il faut parler à Dieu
    comme à un homme"

    (Curé d'Ars)

    Posté par Eve Lyne, 16 décembre 2010 à 05:47 | | Répondre
  • La Foi

    En sa secrète et spirituelle essence, la Foi demeure totalement inconnue, et ce que nous appelons ainsi sur la terre n'est qu'un reflet de son action.

    Lorsqu'elle fait véritablement sa demeure en un homme, ne serait-ce que "gros comme un grain de sénevé", cet être devient capable de réalisations brisant, en apparence, les lois de la nature.
    La plupart du temps, seule la confiance naît pleinement en certains.

    Cette confiance constitue ce que nous appelons d'ordinaire la FOI.

    Elle en est seulement la préparation.
    Elle suffit pour disposer intérieurement aux vérités éternelles, parcequ'elle éveille de suite, en nous, des activités tout à fait nouvelles.

    Tout, en l'homme, s'harmonise alors avec telle ou telle vérité centrale, s'y unifie, d'une manière si complète, que ce soleil resplendissant finit par baigner, illuminer, nos cellules cérébrales elles-mêmes.
    A ce moment, notre mental participe à la vie merveilleuse du coeur, il ne discute plus, sort du désert aride où régnaient le doute et le scepticisme, et nous finissons par savoir, être sûrs de telle vérité avec une force infiniement plus grande, plus durable et plus complète qu'aucune certitude matérielle.

    Mais, pour que ce travail s'accomplisse à la perfection, un temps très long est, en général nécessaire.

    Ceux qui sont de tous temps prêts pour les merveilles de la FOI ne sont donc pas des êtres privilègiés; Ce sont des créatures qui recueillent une couronne, qui ont lutté, travaillé, et suivi longuement le dur chemin de la douleur; elles commencent à atteindre le but pour lequel elles ont été préparées.

    Tout en elles est devenu attentif, leurs sens spirituels sont parvenus à un développement assez grand pour que la rencontre matérielle d'un Ami de Dieu les transforme en peu de temps, et brise les dernières barrières.

    Lorsque la "Vie Eternelle" commence à se mêler à la vie intérieure, dans notre âme, les lois des mondes supérieurs se réalisent un peu sur la terre et dans notre coeur.

    Le secret en est précisément la FOI; c'est pour celà que Jésus disait:
    " Ne crains pas, crois seulement, tout est possible à celui qui croit. Qui croit en moi, fera les oeuvres que j'ai faites, verra ma lumière, en sera animé. "

    (En chemin) Phaneg

    Posté par Eve Lyne, 19 décembre 2010 à 05:42 | | Répondre
  • La Foi ...

    "Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu" !

    Posté par Eve Lyne, 20 décembre 2010 à 05:23 | | Répondre
  • La prière

    La prière, une arme redoutable...
    Notre mental participe à la vie merveilleuse du coeur, il ne discute plus.
    Mais, pour que ce travail s'accomplisse à la perfection...

    Un temps très long est, en général nécessaire.

    Posté par Eve Lyne, 15 janvier 2011 à 04:47 | | Répondre
  • Arme ?

    Une prière ...une arme ?!

    j'ignorais qu'elle faisait référence à un acte belliqeux !

    La prière n'est-elle pas un acte de don ? de renoncemment ?..sans attente ...

    Posté par Sarah, 15 janvier 2011 à 05:22 | | Répondre
  • Le Rosaire

    Le Rosaire...
    Une arme spirituelle très efficace.

    " Un seul " Je vous salue, Marie..."
    bien dit fait trembler tout l'enfer."

    (St Jean-Marie Vianney)

    Posté par Eve Lyne, 15 janvier 2011 à 06:22 | | Répondre
  • Pater

    Et Plusieurs Pater Noster aussi !

    Quand on prit Dieu on le fait dans l'amour et non dans la haine pour faire trembler !

    En règle générale quand on prit pour obtenir quelque chose qui n'est pas "juste" cela se retourne contre soi

    "Ne m'appelle en vain "..je crois que c'est un des commandements.

    Posté par Sarah, 15 janvier 2011 à 09:28 | | Répondre
  • Marie qui défait les noeuds

    C'est avec un amour infini de mère et poussée par son extraordinaire pouvoir d'intercession auprès de son fils Jésus, que Marie, Celle qui défait les noeuds de nos vies, s'approche de nous aujourd'hui.

    Elle est belle, triomphante, resplendissante et misèricordieuse.

    Elle se dirige vers nous, entourée de la cour céleste, pour défaire les noeuds de notre vie.

    Là où Elle passe, Elle manifeste sa puissance en faveur de ceux qui ont recours à Elle et leur offre d'innombrables grâces.

    Approchons nous d'Elle maintenant.

    Comme Elle est belle!

    Nous ne sommes plus seuls.

    Tout peut commencer à changer.

    Posté par Eve Lyne, 23 février 2011 à 03:17 | | Répondre
  • Allégorie

    "Ève, ayant pour époux Adam, et cependant encore vierge – car ils étaient nus tous les deux dans le paradis et n’en avaient point honte (Gn 2,25), parce que, créés peu auparavant, ils n’avaient pas de notion de la procréation : il leur fallait d’abord grandir, et seulement ensuite se multiplier (Gn 1,2 – de même donc qu’Ève, en désobéissant, devint cause de mort pour elle-même et pour tout le genre humain, de même Marie, ayant pour époux celui qui lui avait été destiné par avance, et cependant Vierge, devint, en obéissant, cause de salut (cf. He 5,9) pour elle-même et pour tout le genre humain.

    C’est pour cette raison que la Loi donne à celle qui est fiancée à un homme, bien qu’elle soit encore vierge, le nom d’épouse de celui qui l’a prise pour fiancée (Dt 22,23-24), signifiant de la sorte le retournement qui s’opère de Marie à Ève.

    Car ce qui a été lié ne peut être délié que si l’on refait en sens inverse les boucles du nœud"

    Saint Irenée.

    Posté par Sarah, 23 février 2011 à 09:05 | | Répondre
  • Nouvelle Ève

    Marie, Mère Divine...
    La plus proche des hommes, car la plus proche de Dieu.
    Nouvelle Ève, point de départ de la nouvelle création.
    La plus parfaitement souple à son service.
    Mère universelle.
    Communication par excellence.
    Ève, la plus souple au service de Marie.
    Par Marie, Dieu s'incarne et prend corps.
    Marie, sommet de la création.
    Souveraine et pauvre. (René Laurentin)

    -Infiniment riche, parceque infiniment pauvre.
    -Infiniment haute, parceque infiniment descendante.
    -Infiniment grande, parceque infiniment petite.
    -Infiniment jeune, parceque infiniment Mère.
    -Infiniment joyeuse, parceque infiniment douloureuse. (Charles Peguy)

    Posté par Eve Lyne, 24 février 2011 à 04:05 | | Répondre
  • La Prière

    La puissance de la prière est dans la pensée;
    elle ne tient ni aux paroles, ni au lieu, ni au moment où on la fait.
    On peut donc prier partout et à toute heure, seul ou en commun.
    L'influence du lieu ou du temps tient aux circonstances qui peuvent favoriser le recueillement. La prière en commun a une action plus puissante quand tous ceux qui prient s'associent de coeur à une même pensée et ont un même but, car c'est comme si beaucoup crient ensemble et à l'unisson; mais qu'importe d'être réunis en grand nombre si chacun agit isolément et pour son compte personnel!
    Cent personnes réunies peuvent prier comme des égoïstes, tandis que deux ou trois, unies dans une commune aspiration, prieront comme de véritables frères en Dieu, et leur prière aura plus de puissance que celle des cents autres.

    (Allan Kardec)


    "Prions chacun à notre façon, afin que les mentalités changent pour une plus grande fraternité universelle.
    Peu à peu l'être rentrera dans la connaissance supérieure, afin que s'élargisse nos désirs vers le bien, le juste, le beau."

    (Roger Perez)

    Posté par Eve Lyne, 03 avril 2011 à 07:21 | | Répondre
  • La prière est dans le mouvement spontané de la conscience du coeur.
    Elle est une communion, une compassion, une empathie.
    Elle est un recueillement, voué au Divin.
    Elle est une ou plusieurs pensées, une récitation, ayant pour aspiration le coeur de l'esprit d'éveil.

    Posté par Alain Thomas, 03 avril 2011 à 07:49 | | Répondre
  • Eve Lyne

    Belles paroles de bon sens et de vérité !

    Posté par marie christine, 03 avril 2011 à 10:42 | | Répondre
  • La Prière

    Que ne puis-je, mortels, par mes faibles accents,
    Pénètrer votre coeur du plus sublime encens,
    Vous apprendre, en ces vers, durant cette carrière,
    Ce que c'est que prier et ce qu'est la Prière?
    C'est un élan d'amour, de fluide et de feu.
    Qui s'échappe de l'âme et s'élance vers Dieu.
    Sublime épanchement de l'humble créature
    Qui retourne à sa source, anoblit sa nature!
    Prier, ne change en rien la loi de l'Eternel.
    Immuable toujours; mais son coeur paternel
    Répand son flux divin sur celui qui l'implore
    Et redouble l'ardeur du feu qui le dévore:
    C'est alors qu'il se sent élever et grandir.
    Pour l'amour du prochain il sent son coeur bondir:
    Plus il répand d'amour, plus l'Auguste Sagesse
    Remplit son coeur aimant des dons de sa largesse.

    (Définition venant de l'au- delà)

    Extrait: l'Abbé Julio
    Evèque de l'église catholique.

    Posté par Eve Lyne, 17 avril 2011 à 06:53 | | Répondre
  • Elan d'Amour

    Belle définition de la prière comme "élan d'amour, de fluide et de feu". J'aime car ce n'est pas la prière à sens unique qui réclame quelque chose mais celle qui ouvre le coeur pour laisser passer ce fluide d'amour dans les deux sens.

    Posté par Francine, 17 avril 2011 à 10:55 | | Répondre
  • Le coeur ouvert en grand

    Oui c'est une magnifique définition car il n'est pas nécessaire pour prier d'utiliser son intellect en récitant.
    L'élan d'amour envers son prochain et tous les êtres doués de conscience en général font verser les larmes du coeur.
    Ce sont à la fois des larmes de joie et de compassion.
    Il suffit de ressentir une émotion positive et la transmuer dans l'instant en amour divin.
    Ainsi, le coeur est ouvert en grand, dans la transparence de l'humilité.
    Tout devient alors possible car on se trouve en connexion directe avec DIEU qui s'exprime en Union avec celui qui prie.

    Posté par Alain Thomas, 17 avril 2011 à 12:03 | | Répondre
  • Rajout

    A cette belle définition j'aimerai rajouter la citation suivante de Michel Hubaut en cette période de pâques et aujourd'hui de rameaux : "La résurrection, l'au-delà, c'est Dieu intime à nous-mêmes qui nous interiorise et nous libère du moi préfabriqué. Devenir un "homme", une personne, sortir du moi infantile, biologique, égocentrique, et mortel, c'est rencontrer Dieu vivant. Naître, c'est centrer toutes ses énergies pour aimer comme lui, faire de toute son existence un don de soi-même".

    Ainsi lorsque nous prions dans la simple communion de l'esprit vers l'Esprit saint nous pouvons ouvrir la porte de notre coeur en faisant jaillir l'amour. Et réaliser l'Amour unique de réciprocité.

    Posté par Sarah, 17 avril 2011 à 12:47 | | Répondre
  • enfants divins

    BISOUS, BISOUS, LES NOUNOURS !!!

    Posté par marie christine, 17 avril 2011 à 13:13 | | Répondre
  • Petite soeur Sarah

    Ce que tu écris est un enchantement.
    Je suis heureux que tu écrives cela.
    C'est une grande joie.

    Posté par Alain Thomas, 17 avril 2011 à 13:42 | | Répondre
  • Alain

    Oui Alain, aujourd'hui enfin, tu vois.

    Posté par Sarah, 17 avril 2011 à 13:45 | | Répondre
  • Tous ensemble

    La Prière monte au Ciel.
    Le Ciel descend sur la Terre.

    Posté par Eve Lyne, 17 avril 2011 à 14:00 | | Répondre
  • Le Tout

    La prière, le ciel et la terre sont indivisibles.

    Posté par Alain Thomas, 17 avril 2011 à 14:20 | | Répondre
  • La prière de Marthe Robin

    Marthe, ayant le temps de penser plus que les penseurs, avait résumé son expérience intime en une prière concise, qui est récitée chaque jour dans les "Foyers de Charité".

    Marthe s'est inspirée, semble-t'il, de la prière de soeur Elisabeth de la Trinité, carmélite, que Jean-Paul II a béatifiée :

    "Ô mon Dieu, Trinité que j'adore, aidez-moi à m'oublier entièrement pour m'établir en Vous, immobile et paisible, comme si déjà mon âme était dans l'éternité.
    Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de Vous, à mon Immuable, mais que chaque minute m'emporte plus loin dans la profondeur de Votre mystère.
    Pacifiez mon âme; faites-en Votre ciel, Votre demeure aimée et le lieu de Votre repos. Que je ne Vous y laisse jamais seul; mais que je sois là tout entière, tout éveillée en ma foi, toute adorante, toute livrée à Votre Action créatrice."

    Posté par Eve Lyne, 20 avril 2011 à 09:08 | | Répondre
  • ouverture

    O Seigneur, Tu es le Maître tout-puissant de Ta propre manifestation ; permets que ces instruments s'évadent des cadres trop étroits, des limites trop fixes et trop médiocres . Il faut toutes les richesses des possibilités humaines pour traduire un atome de Ta Force infinie ... Ouvre les portes closes, fais jaillir les sources scellées, que les torrents de Ton éloquence et de Ta beauté déferlent sur le monde . De l'ampleur et de la majesté, de la noblesse et de la grâce, du charme et de la grandeur, de la variété et de la puissance : le Seigneur veut se manifester .
    O mon doux Maître, Tu es le souverain Directeur de nos destinées, Tu es le Maître tout-puissant de Ta propre manifestation .
    A Toi tout ce monde, tous ces êtres et tous ces atomes . Transfigure et illumine-les ."
    LA MERE
    O mo

    Posté par marie christine, 07 mai 2011 à 07:55 | | Répondre
  • Aspiration

    "Mon aspiration monte vers Toi toujours identique à elle-même dans sa forme presque enfantine, banale de simplicité, mais mon appel est toujours plus ardent, et derrière les mots maladroits, il y a toute la ferveur de ma volonté concentrée . et je T'implore, Seigneur, malgré la naïveté ce cette expression si peu intellectuelle, je T'implore pour plus de lumière, de pureté, de sincérité et d'amour vrais, et cela pour tous, pour la multitude qui constitue ce que j'appelle mon être, et pour la multitude qui constitue l'être universel ; je T'implore, sachant pourtant que c'est parfaitement inutile de T'implorer, puisque nous seuls, dans notre ignorance et notre mauvaise volonté, pouvons faire obstacle à Ta glorieuse et totale manifestation, mais quelque chose d'enfantin en moi trouve un point d'appui dans cette attitude mentale ; je T'implore afin que la paix de Ton règne s'étende sur la terre .

    O cime inaccessible que nous escaladons sans cesse sans jamais T'atteindre, Unique Réalité de notre être que nous croyons découvrir pour Te voir échapper aussitôt ; état merveilleux que nous pensons saisir, mais qui nous mène plus loin, toujours plus loin, dans des profondeurs et des immensités toujours inexplorées ; nul ne peut dire : je T'ai connu, et pourtant tous Te portent en eux-mêmes, et dans le silence de leur âme peuvent entendre l'écho de Ta voix ; mais ce silence lui-même est progressif, et quelle que soit la perfection de l'union que nous avons réalisée, tant que par notre corps nous appartiendrons au monde relatif, cette Union avec Toi sera toujours perfectible .

    Mais tous ces mots pour parler de Toi ne sont qu'un vain bavardage . Permets que je devienne

    Ton serviteur fidèle ."

    (LA MERE - "prières et méditations")

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 08:03 | | Répondre
  • Claire Lumière

    La nature de toute chose est ouverte, vide et nue comme le ciel.
    Vacuité lumineuse, dénuée de centre ou de circonférence : Rigpa ou Mode d'Être Originel, pur et sans voile, se lève.

    La Luminosité :

    La Claire Lumière, qui a sa source en elle-même et qui depuis l'origine n'est jamais née,
    Est l'enfant de Rigpa, lui-même sans parents - Ô prodige ! Cette sagesse, qui a sa source en elle-même, n'a été crée par personne - ô prodige !
    Elle n'a jamais connu la naissance et il n'est rien en elle qui puisse causer sa mort - ô prodige !
    Bien qu'elle soit parfaitement visible, nul pourtant ne la voit - ô prodige !
    Bien qu'elle ait erré dans le cycle des existences conditionnées, nul mal ne lui est advenu - ô prodige !
    Bien qu'elle ait vu l'état "éveillé", nul bien ne lui est advenu - ô prodige !
    Bien qu'elle existe en chacun et partout, nul ne l'a reconnue - ô prodige !
    Et vous continuez cependant à espérer atteindre ailleurs quelque autre fruit - ô prodige !
    Bien qu'elle soit la plus essentiellement vôtre, vous la cherchez ailleurs - ô prodige !

    Padmasambhava

    Posté par Alain Thomas, 11 mai 2011 à 08:37 | | Répondre
  • ils étaient des milliers ...

    Prenez cent hommes . Ils retourneront le problème dans tous les sens . Mais ils retrouveront toujours le même Sens car ils ont le même Sang, le même Centre !
    Prenez Cent hommes . Ils auront cent voix . Mais ils retrouverons toujours la même Voie car s'ils voient, ils ont la même Voix .
    Prenez vingt hommes . Ils chercheront en vain . Mais ils retrouveront toujours le même Vin car ils ont le Divin en eux .
    Prenez tous les hommes à la fois . Ils auront maint crises de foie . Et ils retrouveront toujours le fouet ou la Foi, nan mais des fois !

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 09:25 | | Répondre
  • Elles étaient des fourmillières...

    Prenez cent femmes. Elles retourneront le problème dans tous leurs sens et se retrouveront au Centre de l'Univers, dans la bonne ville de Sens.
    Prenez cent femmes. Devant l'amour elles seront sans voix mais resteront sur la Voie royale de l'Amour car elles voient.
    Prenez vingt femmes. Elles boiront le vin jusqu'à la lie, comme le Sang du Divin, sans jamais chercher en vain.
    Prenez toutes les femmes à la fois. Jamais bourrées, elles n'auront pas de crise de foie. Tous leurs chemins mènent à Foix, la ville d'Ariège où règne la Foi, NONMAISDESFOIS.

    Posté par Alain Thomas, 11 mai 2011 à 11:15 | | Répondre
  • dualité ou bien ...

    Si vous prenez un homme et une femme, et si vous dites que ça fait deux, vous avez tout faux .
    Car 1+1=4
    Si vous prenez deux êtres, ça fait deux .
    Car 2+2=2
    Si vous prenez toute l'humanité et tout l'univers ça fait un .
    Car 1+1=1
    C'est pas sourciller, nan mais des fois !

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 13:50 | | Répondre
  • La Lyne

    Et toi tu seras mon ombre.
    Invites-moi sur ton ballet et dansons !

    Posté par Alain Thomas, 11 mai 2011 à 15:29 | | Répondre
  • Marie

    Je vois que ta lumière intérieure est si intense qu'elle t'éblouit.

    Tue hais sur la bonne voix mais Caen m'aime, à tension eau raies ions, sa transe Perse le Cerf veau.

    Posté par Alain Thomas, 11 mai 2011 à 15:33 | | Répondre
  • Alain

    Tu as trop rayonné ! Ca fait des dégâts irréversibles !
    Sainte Anne où es-tu ?

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 15:48 | | Répondre
  • Oui ce lieu est dédié

    D'habitude t'es toujours encline à nous attirer soit vers la mare au diable ou dans ton grenier ou encore jusqu'ici, au niveau le plus élevé.

    Et c'est au niveau le plus élevé que tu veux nous mettre dehors !

    Est-il besoin de te rappeler que Dieu est partout, même sur ton balai ?

    Un bêêê cil e

    Euh ! Part don (c)

    Hi hi hi hi hi !!!!!

    Posté par Alain Thomas, 11 mai 2011 à 16:53 | | Répondre
  • ben quoi ?

    DIEU EST EN NOUS !!!!!!!!!!!

    Dieu est dans l'homme et dans l'âne !!!!!!!

    Chasser l'âne, c'est chasser Dieu !!!!!!!!

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 18:31 | | Répondre
  • Ouais

    Et chasser l'âne, c'est chasser Marie.
    Hein Marie !?
    T'es d'accord hein !?

    Posté par Alain Thomas, 11 mai 2011 à 18:42 | | Répondre
  • pas biennnn !

    Ben ouais, parce que Marie, elle est assise sur l'âne !

    L'Eve Lyne, elle veut garder Dieu pour elle toute seule, tu te rends compte ? Elle veut même pas partager !

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 18:50 | | Répondre
  • Evelyyyyyynnnnne

    Reviens !

    Allez, bon vent !

    Posté par marie christine, 11 mai 2011 à 19:47 | | Répondre
1  2    Dernier »
Nouveau commentaire