Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

20 novembre 2010

Francine !

Voici donc la photo de Francine que je connais bien pour avoir travaillé avec elle lorsque nous animions l'association des 3 mondes. Francine participait à la revue que nous éditions et collaborait avec moi pour diffuser des news sur internet. J'ai apprécié sa façon de se comporter: efficace, très présente, intelligente et facile à travailler. Bon, elle doit bien avoir des défauts mais je ne les connais pas !! Je pense aussi que c'est une belle âme, imprégnée d'une démarche spirituelle.



Francine_20100512



De plus Francine peint, une peinture fine, expressive, aux belles couleurs. Il y a du soleil dans ses tableaux. Si vous regardez à gauche du blog, vous aurez la possibilité de découvrir ses créations en cliquant, soit sur son album, soit sur son site: Francine Plantet.
L'un de ses derniers tableaux: délicatesse, couleurs, sens du mouvement......



Francine


Aquarelle - Flamants roses au Parc ornithologique de Pont de Gau - Septembre 2010

Posté par DANIEL GENTY à 07:15 - Informations - Commentaires [10] - Permalien [#]


Commentaires sur Francine !

  • Très juste

    J'ai eu la chance moi aussi de travailler avec vous deux sans ce projet et je souscris entièrement à ce que tu dis de Francine, une personne lumineuse et généreuse que j'ai beaucoup appréciée, sans avoir toujours l'occasion de le dire. Voilà qui est fait !

    Posté par Elizabeth L.C., 20 novembre 2010 à 09:47 | | Répondre
  • Rectificatif

    BIen sûr je ne voulais pas dire "sans ce projet" mais "dans ce projet" !

    Posté par Elizabeth L.C., 20 novembre 2010 à 09:47 | | Répondre
  • Francine

    Francine respire la discrétion, la profondeur et la sérénité.
    Féminine et un brin mystérieuse, certainement douce, sa peinture est raffinée, pleine de grâce.

    J'aime cette photo, celle d'une femme naturelle, bien dans ses baskets comme diraient les jeunes, souriante et équilibrée.

    Bien sincèrement et bien amicalement.

    Posté par Alain Thomas, 20 novembre 2010 à 10:26 | | Répondre
  • Les défauts

    Merci Daniel, Elisabeth et Alain, je reçois avec joie vos ressentis.
    Bien sûr comme tous, j'ai des défauts et je ne vais pas vous agacer avec l'inventaire. Mais qu'est-ce qu'un défaut si ce n'est ce que les autres ne supportent pas de nous, ou même ce que l'on ne supporte pas de soi-même ? Ce qui est le plus important c'est l'observation permanente et sans jugement de nos comportements, pensées, émotions, et de les accueillir avec un profond amour. Ainsi vient la sérénité et l'acceptation de l'autre tel qu'il est avec aussi ses comportements, idées, émotions. Eh! Il y a des hauts et des bas, des moments où la sérénité domine, d'autres où les angoisses et la fatigue viennent perturber tout cela ...

    Merci Alain

    Posté par Francine, 20 novembre 2010 à 10:43 | | Répondre
  • Francine

    Et en plus de tout ça...
    Francine est une bonne fille qui prend bien soin de sa maman.
    C'est chouette !!!

    Posté par Eve Lyne, 20 novembre 2010 à 12:48 | | Répondre
  • Générosité

    Vous dégagez votre générosité Francine, par-delà votre photo… Vos peintures… Et vos propos. J’ai grand plaisir à vous lire, à chaque fois. Vous avez toujours le mot juste et doux, sans jugement aucun.

    Il n’est pas toujours facile de s’observer, sans se juger. Nos comportements, nos émotions quelquefois nous dépassent. Mais vous avez raison, les accueillir avec un profond amour, c’est s’accueillir soi-même. Tout devient possible grâce au calme et au silence.
    Dès lors la sérénité, la quiétude font partie de nous et l’acceptation de l’autre dans ses comportements, ses émotions chargées parfois d’inquiétudes et de fatigue, s’avère aisée, naturelle et sans a priori… Le don de soi…
    Le calme, l’amour et la paix sont en nos cœurs. Ils sont cette nourriture spirituelle qui fait que l’on s’accepte tel que l’on est et qui s’étend vers autrui.

    Votre sagesse et votre humilité (les deux sont intimement liés) vous honorent Francine.
    Vous donnez chaud au cœur, et comme le souligne très justement Daniel, votre âme est belle…

    Posté par Hanami, 20 novembre 2010 à 12:58 | | Répondre
  • Francine... Bonne pâte !!

    Le temps se morpionne par chez nous...
    Je viens d'enfourner une tarte aux pommes.
    Devinez-quoi??
    Un farfadet me taquine à l'oreille, tandis que je roule ma pâte...
    " Franciiine...Bonne pâte ! Franciiine...Bonne pâte ! "
    Ben alors! " Sauves-toi, pove pomme! " lui dis-je.
    Non, mais défois...
    Et puis, j'y repense tout d'un coup...
    C'est Daniel qui a dit que Francine était facile à travailler!!!
    T'en vas pas, Farfadet, reviens goutter ma tarte, Francine nous servira un bon café bien brûllant, servi dans cette belle cafetière à l'ancienne bleue.
    Et vive Francine! C'est la meilleure.

    Posté par Eve Lyne, 20 novembre 2010 à 17:05 | | Répondre
  • Chère Francine

    Vous dites :

    "Mais qu'est-ce qu'un défaut si ce n'est ce que les autres ne supportent pas de nous, ou même ce que l'on ne supporte pas de soi-même ?"

    Cette phrase démontre que le défaut, en lui-même, n'a se sens que par notre égo qui juge. Autrement dit, le défaut n'a aucune existence propre, tout comme l'égo.
    C'est joliment écrit.

    Et vous rajoutez :

    "Ce qui est le plus important c'est l'observation permanente et sans jugement de nos comportements, pensées, émotions, et de les accueillir avec un profond amour."

    Vous faîtes référence à la subtilité de notre condition, où le moi et le non moi cohabitent en permanence, un état de souffrance et de joie mêlées, une contradiction nourricière. Notre attention et notre vigilance, guidées par le divin, indissociable de notre esprit, conditionnent notre marche vers l'éveil.

    L'égo étant inséparable de notre condition, la prise de conscience de son inexistence ouvre les portes de la sagesse.
    L'art est un moyen habile pour dissoudre cet égo, dans l'espace infini de l'esprit, où il n'y a plus personne.

    Vous exprimez au travers de votre art cette subtilité.

    Amitiés

    Posté par Alain Thomas, 20 novembre 2010 à 22:20 | | Répondre
  • Sérénité

    Francine votre photo révèle votre bonté, votre douceur, votre sérénité et en même une quête de la découverte...
    Cela se ressent dans vos tableaux...l'esprit du beau.

    Posté par Sarah, 21 novembre 2010 à 05:22 | | Répondre
  • Je suis émue

    Au retour de ma journée en famille, je suis très émue de découvrir vos commentaires qui font l'echo de mes meilleurs aspects.
    Oui Eve Lyne, j'ai à nouveau pris ma Maman en charge pendant plus de trois semaines. Elle est ce soir de retour chez elle avec une nouvelle organisation pour l'aider.
    Tout ce que vous dites m'éclaire sur moi-même et sur mon chemin et m'aide à "être".
    Amitié à tous

    Posté par Francine, 21 novembre 2010 à 21:51 | | Répondre
Nouveau commentaire