Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

12 novembre 2010

Claire Basler

Heureux ceux qui pratiquent un art (peinture, musique, sculpture, théâtre, etc….). Ils vivent à travers celui-ci, exprimant leurs émotions, leur sensibilité. Ils créent des œuvres grâce à leur imaginaire, transcendant le monde qui les entoure. Ils interprètent la vie selon leur intuition, jouant leur propre partition et offrant leur vibration personnelle
Claire Basler fait partie de ces créateurs. Peintre, elle expose à Paris et travaille dans sa maison de l’Yonne. Elle peint des natures mortes qui paradoxalement exprime la vie : fleurs froissées, champs frissonnant dans le vent, feuillage déchiqueté par la pluie, nuages traversant le ciel. La vie est là, palpable, colorée, tendue au moindre détail.

 

Je suis très sensible à son art et offre, à votre regard, quelques unes de ses toiles.

BASLER2

BASLER3

BASLER4

BASLER5
Claire Basler dans son atelier

Allez voir son site, vos yeux seront émerveillés:www.clairebasler.com

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:52 - Informations - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Claire Basler

    Quelle harmonie !

    Quelle fraîcheur dans les peintures de Claire Basler ! Quelle capacité à exprimer l'âme de la nature ! Quelle harmonie exprimée par le choix des couleurs, l'équilibre entre le clair et le sombre, entre le détail et le flou, entre la matière épaisse et la matière fondue.
    Plus généralement je suis attirée par une peinture non réaliste, mais ici la nature est exprimée d'une manière telle que l'on ressent ... hum !?? je ne trouve pas les mots pour le dire ... c'est comme si cela se passait sur un autre plan de conscience ...

    Posté par Francine, 12 novembre 2010 à 15:07 | | Répondre
  • La beauté

    Voir l'excellent article d'Elisabeth sur son blog Sédiments à la date du 9 novembre "La beauté peut-elle sauver le monde", suite à une conférence de François Cheng.
    Cet extrait m'a particulièrement interpellé :
    "Et c’est avec l’unicité des êtres que commence la possibilité de la beauté, transformant chaque être en présence qui va tendre vers la plénitude de son éclat singulier ; c’est la définition même de la beauté. Chaque être se situe virtuellement dans la capacité de la beauté par le désir qu’il en a.

    Ici la présence est un mot fondamental, décisif. La vérité de la beauté se manifeste par des perceptions, un ressenti, une exaltation, une adhésion. Chaque présence est une finitude, et entre elles circule le souffle de l’infini. Ainsi la beauté contribue à la constitution d’un réseau de vie organique où chaque unicité prend sens et prend part au tout." François Cheng

    Posté par Francine, 12 novembre 2010 à 15:23 | | Répondre
  • Bonjour Francine

    Juste pour dire que le tableau n°44 me touche beaucoup.
    Ces fleurs envolées...
    J'y pense tout d'un coup! En parlant de tableaux...
    La photo de famille...
    On t'attends!!!

    Posté par Eve Lyne, 12 novembre 2010 à 17:04 | | Répondre
  • Passer inaperçu(e) ?

    Ah ! Je croyais passer inaperçue ... Ben, raté ! Ouais, j'va y réfléchir pour la photo, peut-être dans la sérénité, en train de peindre ?

    Posté par Francine, 12 novembre 2010 à 19:45 | | Répondre
  • A Francine

    Oui, en train de peindre. C'est une excellente idée. J'espère que tu vas bien et ta maman aussi.Noël approche et peut être va-t-elle encore pouvoir le passer avec toute la famille?

    Posté par Daniel, 12 novembre 2010 à 20:01 | | Répondre
  • A Francine

    Les peintures de Claire Basler semblent émaner du divin. Epoustouflant.
    Vous dites ce que vous ressentez avec l'oeil avisé du peintre.
    Comment pourrions-nous rajouter quelque chose ?

    En outre, votre référence à la conférence de françois Cheng me touche profondément.
    Cette vision du sens de la Beauté démontre que l'expérience du vécu permet aux êtres qui vivent ce type d'expérience, d'approcher le sacré.
    Associer l'unicité des êtres à la beauté est un regard moderne qui sous-tend l'amour universel.

    Posté par Alain Thomas, 12 novembre 2010 à 22:52 | | Répondre
Nouveau commentaire