Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

08 novembre 2010

Qui suis je ?

quiQui suis-je ? Un atome ? Une parcelle d’univers et d’éternité. Je suis un et je suis multiple. Je suis moi et le cosmos. Dans cette vie qui passe et qui un jour va s’effacer, j’ai toujours eu le sentiment bizarre d’avoir été multiple, tout en étant moi, comme un acteur qui a joué plusieurs pièces. Je suis petit,  j’ai quatre ans mais ce n’est plus moi. Je me marie et je tiens ma femme par la main, mais ce n’est plus moi. Je suis donc un homme de l’instant présent qui se transforme et se renouvelle constamment. Je change, je transmute, je meurs et je renais.

Tout cela ne concerne pas que ma vie actuelle mais aussi toutes mes vies. C’est le même processus. Je suis une âme, comme il en existe tant d’autres. Je voyage à travers le temps. J’acquiers de l’expérience et me transforme au vent de l’éternité.

La transformation, oui c’est ça, constante, éternelle, parfois douloureuse. Rien ne s’arrête jamais et tout évolue. Je ne dois pas m’accrocher à trop de choses, surtout celles matérielles. Je dois lâcher prise et c’est ce qui est le plus difficile pour moi. Je m’agrippe, je force les choses, je condense et je rapetisse !!

Parfois je lâche un peu plus et je sens aussitôt les bienfaits d’une telle attitude. Tout coule mieux et je suis en relation avec l’univers. Alors je redeviens moi et le cosmos, avec un puissant sentiment d’unité.

Si j’arrive à privilégier cette attitude, je sais alors que mon ego deviendra un peu plus petit pour se fondre encore plus dans l’océan universel qui coule à flot sans que nous nous en rendions compte, bien trop préoccupés par nos problèmes.

Bon il y a encore du progrès à faire !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:18 - Bazar spirituel - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Qui suis je ?

  • Evoluer

    Mieux que tout ce que je pourrais dire : « Pour un être conscient, exister consiste à changer, changer à se mûrir, se mûrir à se créer indéfiniment soi-même. » Henri Bergson, L'Évolution créatrice, 1907.

    Posté par Elizabeth L.C., 08 novembre 2010 à 07:45 | | Répondre
  • Poly ou Mono?

    Ne vous y trompez pas, ce titre ne fait aucune allusion au fameux jeu du Monopoly.
    Je pense plutôt au mot "polymorphe" ou "monobloc."
    Etre multiple ?
    J'avais un patron qui me disait : "PLV, vous êtes compliqué dans votre tête."
    Pensait-il que je trimbalais un grain de folie ?
    Peut-être ...
    Ce qui est sûr c'est que j'ai la prétention d'apporter au monde un brin d'originalité.
    J'ai horreur de faire comme tout le monde.
    Et en ce sens, je peux paraître multiple et complexe.
    Ce même directeur (eh oui, ma belle-soeur déteste le mot "patron" ... Elle doit trouver que ça fait lutte des classes ...), ce même directeur disais-je, ajouta un jour : "PLV vous verrez dans la vie, quand vous vous serez pris quelques bonnes tuiles sur la tête, votre foi, il n'en restera pas grand chose."
    C'est l'automne, la pluie, le vent, ... Les tuiles qui volent ... C'est normal de s'en prendre une de temps à autre.
    Alors, il faut se relever, voir le médecin, panser la plaie, et poursuivre la route jusqu'au but ultime : ma mort !
    Garder le cap dans la tourmente, en adaptant mes réactions, mes mots, et mes comportements.
    Je me répète, mais j'aime beaucoup la devise si célèbre de notre capitale : "Fluctuat nec mergitur."
    En plus, causer latin, ça fait vieil érudit qui propose son paradigme. Euh, j'ai entendu ce mot ce week-end, alors je le glisse dans mon texte ... Pourvu que ce soit le sens idoine ...
    Vous me direz votre avis, vous les fidèles lecteurs des voies de l'âme.
    Et alors, ma foi dans tout ça ?
    Eh bien, c'est comme le climat : lorsqu'il pleut, je veux croire que le soleil reviendra, et même qu'il est déjà là, derrière les nuages.
    Amen.

    Posté par PLV, 08 novembre 2010 à 13:25 | | Répondre
  • Homélie ?

    Une simple précision :
    La clôture de la prose précédente par un pompeux "Amen" m'est venue sans aucune arrière pensée. Elle est ici utilisée pour faire sourire celui qui a de l'humour.
    Que celui qui serait troublé par un internaute (moi) qui jouerait les curetons, oui, que celui-là me pardonne !
    Loin de moi l'idée de sermonner.
    Et de me fâcher avec les amis.

    Posté par PLV, 08 novembre 2010 à 13:34 | | Répondre
  • Présence

    Quelqu'un que je respecte beaucoup a dit :"Il y a deux sortes de gens. Il y a ceux qui se posent les deux questions suivantes :
    Qui suis-je et qu'est-ce que je fais sur terre? Et il y a ceux qui ne se les ont pas encore posées, mais ça viendra.
    Depuis toujours ces questions ont été posées et depuis toujours on a essayé d'y répondre.
    Impossible d'y répondre avec des croyances, des mots. On a besoin de savoir.
    J'ai besoin de savoir que ma vie est ma présence sur terre. Quand je ne comprends pas cela c'est que je suis absente.
    Chaque jour quand je me réveille il y a un appel. Je veux répondre oui, je serai présente
    aujourd'hui et je ferai tout en mon pouvoir pour être présente.
    À partir de là la tranformation s'enclenchera car le Divin a créé un espace en moi et il me tient
    compagnie. Quand je suis présente à sa présence plus aucune question, plus aucun doute.

    Posté par maty, 08 novembre 2010 à 22:55 | | Répondre
  • La fragmentation

    Comme un big bang.
    Une pluie de particules en explosion de lumière donne naissance à la vie.
    Jeu de l'illusion, auto-création en multiple issu de l'Un ou du Tout.
    Magie d'un rêve, comme le reflet de la lune dans l'eau.
    Mirage de l'apparence, de l'autre côté du miroir.
    Miracle de l'amour ancré en soi, tel une balise inamovible.

    J'avais quatre ans tu étais moi, j'ai trente ans tu es encore moi mais qui es-tu ?
    Donne-moi ta main et prend la mienne
    Tu n'es ni moi ni autre, un simple passant fuyant son moi inexistant.

    Posté par Alain Thomas, 09 novembre 2010 à 00:20 | | Répondre
  • Miroir

    Marie Dorval est tout ce que George Sand aurait voulu être:
    "Il me semble que je vois mon âme"
    dira-t'elle en parlant de Marie Dorval.
    evelyne dit, en parlant de George Sand:
    "Il me semble que je vois mon âme"

    Est-ce bien moi qui ai dit celà?!

    Posté par Eve Lyne, 09 novembre 2010 à 04:44 | | Répondre
  • Ah le divin !

    Et non pas : "Ah le divan." Quoique !
    Oui Maty, le divin a créé en moi un espace.
    "Je viendrai chez toi établir ma demeure ..."
    Que de questions dans une vie !
    Il y a ceux qui les affrontent et d'autres qui les fuient.

    Posté par PLV, 09 novembre 2010 à 12:56 | | Répondre
  • PLV

    "Que de questions dans une vie!
    Il y a ceux qui les affrontent et d'autres qui les fuient."
    Je ne veux ni les affronter ni les fuir, je veux juste poser les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses afin d'éviter de me perdre dans des spéculations, des définitions.
    On se demande "Pourquoi suis-je là" Je ne vois qu'une réponse RESSENTIR.
    Quand je ressens la joie c'est clair ce que je fais ici. Quand je ressens la paix c'est clair la raison de ma présence ici. Mais quand je ressens chagrin et souffrance la question revient sans cesse sans obtenir de réponse.

    Posté par Maty, 09 novembre 2010 à 21:57 | | Répondre
  • Qui suis-je ?

    Une particule dans l’Univers
    Un grain de sable dans l’océan...
    Des points de suspension
    Des points d’interrogation...
    Une source aux couleurs arc-en-ciel
    La diversité unit à l’instant
    La simplicité maintenue par le temps...
    La difficulté avant la sérénité
    Le calme après la tempête...
    Une âme qui espère
    Une âme qui contemple
    Une vie qui aspire...
    Un univers dans l’Univers
    Un soleil dans la lumière
    La nuit et son silence...
    Un point d’encre sur une page blanche
    Un livre ouvert aux vents puissants...
    Un fétu de paille
    Un roseau qui se plie...
    Un soupir sur l’escale de l’envie
    Un désir sur l’échelle de la vie...

    Je suis moi... Je suis toi... Je suis nous tous...
    Je suis la mer et le vent
    Je suis l’arbre et le temps
    Je suis la fin et l’enfant
    Je suis le parcours et la naissance
    Je suis le Ciel et la Terre
    Je suis Tout
    Je suis.

    Posté par Hanami, 11 novembre 2010 à 17:21 | | Répondre
  • Une particule dans l'Univers

    " Toute chose matérielle, tout évènement qui se réalise concrètement, éxiste d'abord dans les plans invisibles...
    Comme un "prototype" un "schéma" directeur.
    Un "cliché"."
    (Monsieur Philippe de Lyon)

    Posté par Eve Lyne, 13 novembre 2010 à 06:16 | | Répondre
Nouveau commentaire