Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

07 novembre 2010

Mieux se connaître.....

Elle l'a fait!! Voici la photo d'Eve Lyne prise devant devant la maisonnette de Gargilesse: " Villa Algira" où George Sand venait pour se reposer et écrire.


Eve_Lyne

Et Alain aussi !!

Copie_de_DSC_0020

Et pour ne pas être en reste: la mienne prise hier soir dans ma véranda.

daniel_G

J'attends avec impatience les photos de Sarah, Sylvie,  Marie Christine, Hanami, PLV et les autres......Merci Eve Lyne et Alain.

Désormais vous pourrez regarder le blog en écoutant de la musique. Je changerais les thèmes musicaux assez souvent( si j'arrive à bien faire les manipulations nécessaires) et puiserais dans les compositions de mon ami Bernard Tabanous dont le talent est grand. Actuellement en fond sonore l'un de ses CD" Cristallia"

Posté par DANIEL GENTY à 07:50 - Informations - Commentaires [30] - Permalien [#]


Commentaires sur Mieux se connaître.....

  • C'est chouette! Daniel...

    La musique... J'adore !!!
    N'oublions pas que Alain a les yeux bleus!
    Et vous Daniel?

    Posté par Eve Lyne, 07 novembre 2010 à 08:18 | | Répondre
  • Les yeux

    Moi, ils sont marrons( avec des cernes, vu mon âge).... Mais dans ma tête je suis très jeune....

    Posté par Daniel, 07 novembre 2010 à 17:28 | | Répondre
  • Ah... Les yeux !

    Qu'ils en disent long!!!
    Si seulement j'avais la plume...
    C'est comme moi... Daniel! je me sens trés vieille, mais je me conduis comme une frèle jeune fille...

    Posté par Eve Lyne, 07 novembre 2010 à 17:55 | | Répondre
  • Aaaah...! Hi ! Hi ! Hi !

    L'evelyne...
    Une frêle jeune fille !!! OooooooooH ...!!!

    Posté par Anthelme, 07 novembre 2010 à 18:47 | | Répondre
  • beaux

    waouh! que vous êtes beaux les amis!!! pas de prob faut que je trouve une photo où je suis seule je fouille et vous passe cela Daniel!
    mais que vois-je Daniel derrière vous?
    un tableau ? vous peignez?
    Merci pour le sonore génial!
    Eve lyne vous êtes chouette?! (sourire) quel beau couvre-chef.

    Posté par sylviesissi57, 07 novembre 2010 à 19:12 | | Répondre
  • Oh l'Anthelme

    J'atteste que l'Eve Lyne est une frêle jeune fille.
    Elle dans avec légèreté, féminité et volupté.
    On la croquerait ... enfin presque.

    Posté par Alain Thomas, 07 novembre 2010 à 19:16 | | Répondre
  • Elle danse

    Posté par Alain Thomas, 07 novembre 2010 à 19:17 | | Répondre
  • Sand/Blog de Flaubert

    Je suis allée sur le blog de Flaubert pour lire le doux message laissé par Sand.
    Que d'Amour non dit...quellle belle déclaration.
    La réconciliation ainsi avec Musset s'avère donc difficile voire impossible.
    Tant l'huile a été jété à nouveau sur le feu !
    Mais sait-on jamais ..n'y avait-il pas une volonté quelconque de la part de Sand de raviver la flamme de la discorde...
    Musset ne recevera donc jamais cette lettre promise pour la toussaint ou pour noel.
    Mensonge de Flaubert pour éviter de rentrer dans de vaines discussions.
    Musset n'aura jamais cette lettre il vient de se rendre contre de l'amour que Flaubert porte à Sand.
    De l'amour a l'amitié il n'y a qu'un pas et peu importe les distances ..ce sentiment rapproche.
    J'ai souffert de ses silences moi qui aurait tant aimé qu'il cesse.
    Qui est tout fait pour que cela cesse à la limite de l'humiliation personnelle...Mais rien que de l'indiférence ..que ce silence.
    Alors que tout être aurait réagit diffféremment lorsqu'il respecte ce mot "Amitié".
    Il aurait écouté, il aurait émis son opinion et il aurait fait en sorte de renouer puisque l'amitié était "acquise".
    Il est vrai que des prémices avaient été fait.
    Mais Sand d'un simple post...à tout foutu par terre.
    Et Flaubert en laissant le post de Sand mais en supprimant celui précédemment écrit par Musset à tout gâché.
    Car en supprimant les posts antérieur de Musset, Flaubert n'a fait que confirmé son attanchement à Sand..et par la même confirmé à Musset que tout n'était qu'un jeu une volonté de faire souffrir en faisant croire à une réconciliation qui n'existe que dans l'envie de Musset.
    Merci Sand ...

    Posté par Sarah, 07 novembre 2010 à 23:23 | | Répondre
  • B'soir Sarah

    Compliquée ton histoire Sarah, comme toutes ces histoires dites d'amour où les égos insidieux avalent tout, tels des voraces d'émotions, d'histoires, de films, enfin tout ce qui n'est pas amour véritable.
    Dès qu'il y a passion, il y a projection et l'égo jaillit comme un serpent. La souffrance fait alors grand place car l'esprit, tourné vers l'extérieur, semble perdu dans ses peurs et ses projections.

    Facile à dire tout ça car qui n'a pas sombré un jour dans ces pseudo sentiments où il n'y a plus de contrôle de soi, où la jalousie, l'envie, la rumination mentale mêlées au sexe prennent le pas sur l'être, là où l'avoir devient une obssession quasi maladive ?
    La noblesse du sentiment disparaît pour laisser place aux duels amoureux, aux jeux de la possession, du pouvoir, du rapport de force, uniquement à des fins égotiques toutes personnelles.
    Le vainqueur devient le mangeur de tête, telle la mante religieuse après l'accouplement, dévorant son mâle dont elle s'est servie pour perpétuer son espèce.

    Que n'ais-je fait moi-même dans ma jeune vie d'adulte à me contempler au travers de mes aventures où je croyais aimer l'autre au point de vouloir en mourir alors qu'en fait, je ne faisais que me sustenter de l'autre, une soif quasi permanente, comme pour mieux contrôler ce que je croyais posséder ... ma chose, ma mie, le seul être au monde que je pouvais aimer et qui me ressemblait tant.
    Quelle stupide ignorance !
    Mais quel plaisir de se nourrir de l'autre en lui offrant tout ce qui est possible d'offrir !

    Bon !
    Les années ont passé depuis, heureusement !
    Alors il reste la tendresse, le toucher, les regards, les sourires, les instants complices, le bonheur de l'instant tout simple, la douceur des mots, le don de soi, l'écoute, la compréhension de l'autre sans rien demander et encore moins exiger, la présence chaleureuse de l'amitié, l'attention raffinée, l'échange sans partage, la bienveillance, le temps des offrandes et j'en passe ...
    Il y a tant d'occasions d'aimer avec son coeur.

    Posté par Alain Thomas, 08 novembre 2010 à 00:17 | | Répondre
  • super !!

    Bonsoir les petits loups et bien je suis passée simplement pour saluer tout le monde le blog est en pleine évolution merci Daniel et toutes mes félicitations.
    gargilesse je ne suis pas loin, je suis pr-s d'argenton sur creuse et je connais bien la Maison de ma chère Gorges Sand.

    ravie de voir vos photos - Alain est bien comme je me l'imaginais quand à Daniel on se connait mais intéressante de vois vos binettes.

    je viens de moins en moins car la vue et des problèmes mais bon on va pas parler des problèmes.

    je vous embrasse tous et je pense à vous makgrè mon absence la preuve !!!

    Posté par andrée schneider, 08 novembre 2010 à 00:33 | | Répondre
  • B'soir mon petit hibou !

    J'adore te lire !

    Je n'irai pas jusqu'au suicide quand même..

    Par contre je te rejoins sur le principe de duel et ou de "domination".

    L'amour véritable est à la fois un don de soi lorsqu'il est partagé.

    Ce que je veux dire par là ce n'est pas une attente de retour loin de là mais une acceptation par l'autre sans être rejeter.

    Alors il grandit, il se renforce, il s'épanouit.
    Il protège l'autre car il sait qu'il est accepté, il peut être présent ou simplement observateur car il sait qu'il est un lien, une union, une vision dans le regard de l'autre.

    Il sait qu'il peut donner cet amour sans attendre un retour car il a confiance en cet amour et surtout en l'autre.

    Car lorsque l'on dit "je t'aime" à une personne que ce soit amicale ou amoureux. Ce "je t'aime" est une question non prononcée.

    Une demande de concorde qui tisse le lien.

    Dans toutes les relations que nous avons il y a cette attente. Il peut prendre la forme d'une réponse, d'une main tendue, d'un sourire, d'un regard, un rire échangé, d'une aide accordé.

    Toutes ces actions naissent d'un amour donné et accepté.

    Là, où il devient souffrance, c'est lorsqu'il est rejeté, baffoué, méprisé, piétiné.

    Lorsque l'autre joue de cet amour pour faire mal à celui qui le donne.

    Simplement pour punir l'autre et le faire souffrir.

    Et quelque part en éprouver de la joie...

    Posté par Sarah, 08 novembre 2010 à 01:54 | | Répondre
  • Bonjour, Sarah

    c'est un plaisir que de te revoir...
    Ô! Pardon, de t'entendre.
    Je te relis et relis...
    Là! tu me dépasse allègrement, sans doute suis-je bête, mais je ne comprends pas ce qui te fais misère.
    Je pense que le terme "je t'aime" est bien galvauder et on a tendance à l'employer que de trop...
    Quoique, en y réffléchissant bien, peut-être pas...
    Celà dépend.
    Vois-tu... Mes amies, je les appelle: chérie, ma biche ect...
    Et puis d'autres fois va t'on savoir...
    C'est des noms d'oiseaux qui tombent!
    Ah! l'amitié...
    Que c'est bon.

    Posté par Eve Lyne, 08 novembre 2010 à 07:06 | | Répondre
  • Réconfortant

    Andrée vous êtes intervenue.
    Non pas que je ne pensais plus à vous bien au contraire : mais que je me faisais du souci :
    Comment va-t-elle ? Comment vont ses yeux ? Comment va son fidèle mari ? Comment vont ses pensées, son bon coeur, ses amies non voyantes ?
    Fait-elle de la cuisine, a-t-elle choisi un nouveau compagnon qui traînerait sur un canapé ou dans une corbeille ?
    Pense-t-elle à nous ? Lit-nous-t-elle ? ...
    Enfin des tonnes de petites questions d'un homme qui se fait du souci pour une amie très chère.
    C'est une joie que de vous lire ... chère Andrée.

    Posté par Alain Thomas, 08 novembre 2010 à 23:55 | | Répondre
  • J'y pense tout d'un coup

    Hello! José...
    Vous faites le mort...
    Ou vous ètes vraiment mort??
    La photo de famille sans vous...

    Posté par Eve Lyne, 09 novembre 2010 à 18:47 | | Répondre
  • Hello! José

    Sans nouvelles de vous très bientôt, je vous envoie les pompiers de Liège....!!

    Posté par Eve Lyne, 10 novembre 2010 à 10:54 | | Répondre
  • Mais oui ...

    Elle a raison cette Eve Lyne :
    Où est passé José ?

    Posté par PLV, 10 novembre 2010 à 12:32 | | Répondre
  • Photo...

    Au fait, j’ai une photo, sans chapeau, sans lunettes, sans pots de fleurs. Une photo sur laquelle le temps s’est arrêté, comme ça, d’un clic, au hasard d’une pensée.
    Elle remonte à aout 2009. Je n’en ai pas de plus récente… Mais bon je n’ai pas tant changé en un an, hormis peut-être mes cheveux… Aujourd’hui… Ils continuent de blanchir à mesure que le temps passe… C’est ainsi et je l’accepte car les cheveux blancs donnent du « styyyle »… Sourire…
    J’ai été obligé de couper la photo car je n’étais pas chez moi ce jour-là…

    Alors je crois que je vais l’envoyer… Il me faut encore un peu de temps… Sourire…

    Posté par Hanami, 11 novembre 2010 à 12:17 | | Répondre
  • oui hanami

    yesssssssssss. Une photo! tu sais hanami tout le monde est logé à la même enseigne. Cheveux gris, rides,bref on avance en âge et c'est tant mieux
    et surtout chacun son tour! Accepter son physique n'est pas toujours facile mais surtout restons nous même. Pendant des années j'étais blonde (car mon mari adorait les blondes) et puis il y a quelques années déja retour au naturel enfin presque (je suis chatain-rousse). Vivement que chacun mette sa photo , Daniel pourra faire une mosaique cela serait super

    Posté par sylviesissi57, 11 novembre 2010 à 13:12 | | Répondre
  • Sylviesissi

    Oui je sais, tout le monde est à la même enseigne... Je ne refuse pas du tout mon physique, ni mes rides, ni mon âge... Bien au contraire... Disons que c'est mon côté un peu "sauvage" qui me retient... Tu sais je suis quelqu'un de plutôt naturelle, sans bijou, sans fard et j'ai toujours eu un peu de mal à me "fondre" on va dire dans le superficiel. Attention, je ne dis pas que c'est ton cas ou celui de d'Eve Lyne, loin de là, car je vous trouve vraiment super, toutes les deux... Naturelles, chaleureuses et proches. Et comme cela fait du bien... Et vous êtes toutes les deux tellement lumineuses (sur photo... et sans, à travers vos commentaires)
    En général il me faut du temps, pour tout, pour réagir, réfléchir, pour prendre contact.. C'est ainsi que je fonctionne...
    J'essaie toujours de prendre les autres tels qu'ils sont, avec leurs différences... Alors il est vrai que j'aime aussi que l'on me prenne telle que je suis, avec mes défauts, comme celui notamment d'être un peu longue.
    Mais bon, tout cela fait partie du processus de notre transformation, extérieure et intérieure. C'est heureux du reste... Et c'est tant mieux.


    Chaleureusement

    Posté par Hanami, 11 novembre 2010 à 13:44 | | Répondre
  • Bien dit ! Les filles

    Soyons nature, au naturel...
    C'est comme moi, celà fait bel lurette que je ne vais plus chez le coiffeur. Quelle économie!Mon sent bon, j'y tiens quand même...
    Et puis toujours en culottes...
    En pantalons... Voulais-je dire, bien sûr!En jupe, je me sent godiche et je ne sais pas quoi faire de mes giboles.
    Oui, Hanami, nos cheveux blancs on les méritent bien et c'est un charmant "styyyle"!
    Quoique... De temps à autre, j'fais bien ma précieuse, mais, j'me reprends bien vite...
    C'est pas mon gennnre.
    Allez! bonne soupe et bonne soirée. Hi! hi!

    Posté par Eve Lyne, 11 novembre 2010 à 19:08 | | Répondre
  • bonne soirée les filles!!!et touti
    mais ne me laissaient pas toute seule en image
    j'appelle Sarah, PLV, Marie christine, ouh, ouh
    on joue le jeu pour notre charmant Daniel

    Posté par sylviesissi57, 11 novembre 2010 à 19:25 | | Répondre
  • Cheveux blancs et Pantalon !!!!

    ça y est j'ai envoyée ma photo à Daniel il y a dix minutes... Quand j'ai cliqué sur "envoyé" j'ai fermé les yeux, surtout que je ne souris pas... Le soleil à ce moment-là me faisait des clins d'oeil. Je l'ai dit à Daniel !
    Bon vous verrez et moi aussi !!!!

    Ah Eve Lyne moi aussi je n'aime pas les jupes... Et c'est vrai qu'on ne sait jamais quoi faire de ses jambes. Vive les pantalons !!!

    Posté par Hanami, 11 novembre 2010 à 19:37 | | Répondre
  • Bravo! Hanami

    Atttention...
    J'ai pas dit que j'étais féministre!!!

    Posté par Eve Lyne, 11 novembre 2010 à 20:01 | | Répondre
  • Elle l'a fait !!

    Bravo Hanami. Je réponds à votre message demain et mettrais votre photo en ligne prochainement. Je trouve cela très intéressant car les photos enrichissent les relations. Nous nous connaissons ainsi un peu mieux( Quoique...?).
    Et puis c'est aussi un acte courageux.
    Bonne soirée

    Posté par Daniel, 11 novembre 2010 à 20:33 | | Répondre
  • La chasse aux papillons

    Coucou! Alain...
    La chasse aux papillons, c'est à Gargilesse...

    Posté par Eve Lyne, 29 janvier 2011 à 13:15 | | Répondre
  • Gargilesse ?!

    Connais pas !
    C'est où ?

    Posté par Alain Thomas, 29 janvier 2011 à 16:30 | | Répondre
  • Un petit coin de paradis

    Alain, à cause de toi, au lieu de méditer...
    Voilà que je me retrouve perchée sur le balcon de la petite maison "Algira" (nom d'un papillon trés rare d'Afrique du nord).

    Gargilesse se trouve à une cinquantaine de kms de Nohant.
    Petit village pentu... Un petit coin de paradis!

    C'est à l'occasion d'une chasse aux papillons, que le scupteur Manceau et George Sand découvrent cet endroit.
    Manceau offre la petite chaumière à George.
    Ils y passèrent, je crois, dix sept années de villégiature ...

    Bon, j'm'en vas élever mon esprit...

    Posté par Eve Lyne, 30 janvier 2011 à 05:13 | | Répondre
  • La chasse aux papillons

    Et ben va élever ton esprit.
    Je ne comprends pas que l'on fasse la chasse aux papillons.
    C'est comme la chasse aux éléphants, je ne comprends pas non plus.
    Y-a pas de différence.

    Posté par Alain Thomas, 30 janvier 2011 à 05:42 | | Répondre
  • Le papillon

    Naitre avec le printemps, mourir avec les roses,
    Sur l'aile du Zéphyr nager dans un ciel pur,
    Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses
    S'ennivrer de parfums, de lumière et d'azur,
    Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
    S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles
    Voilà du papillon le destin enchanté!
    Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
    Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
    Retourne enfin au ciel chercher la volupté!

    ( Alphonse de Lamartine )

    Posté par Eve Lyne, 30 janvier 2011 à 06:21 | | Répondre
  • Bien

    Il est préférable de voir le papillon sous cet angle plutôt que dans une boîte, épinglé de tous les côtés.

    Posté par Alain Thomas, 30 janvier 2011 à 08:48 | | Répondre
Nouveau commentaire