Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

01 novembre 2010

La Toussaint

toussaint_20

 

Les cimetières sont en fleurs. Les vivants viennent saluer leurs morts. Journée du souvenir, sur les tombes des chrysanthèmes… Les âmes s’unissent l’espace d’un instant et les deux mondes communiquent. Je viens saluer ceux qui sont partis. Des images affluent et le passé me rattrape au galop. La nostalgie est là. Les gens tournent autour des tombes au risque de réveiller ceux qui dorment pour l’éternité. Je pense à ma grand-mère paternelle que j’aimais beaucoup et qui a toujours su me protéger. Lorsque je rentrais de l’école, je dévorais les crêpes qu’elle m’avait préparées avec amour. Le temps passe, les saisons filent accompagnant nos destins mystérieux.

 

Voici l’épitaphe que Francis Blanche a demandé de faire figurer sur sa tombe.

«  Laissez moi dormir, j’étais fait pour ça »

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:11 - Bazar spirituel - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur La Toussaint

  • Des pensées chaque jour

    C’est le seul jour de l’année où les cimetières sont ensoleillés, comme si un torrent de lumière les submergeait.
    Mais ce jour-là, il y a trop de monde, trop de tristesse, trop de chuchotements.

    Mon père est mort il y a trois ans. Soldat de la paix, médaillé pour son courage et sa bravoure, il a suivit ma mère, morte moins d’un an et demi plus tôt. Elle a été sa compagne durant plus de cinquante ans et nous a élevé quasiment seule. Ils ont été tous deux détruits par la maladie et la souffrance.

    Les cimetières sont beaux à la Toussaint. Ils devraient l’être tous les jours de l’année.
    Chaque jour devrait être unique car la mort peut toucher à tout moment.
    Nous devrions nous rappeler aussi souvent que possible que la mort fait partie de la vie, et que tant l’on est en vie, il nous faut vivre pleinement.

    Posté par Hanami, 01 novembre 2010 à 17:03 | | Répondre
  • La Toussaint

    Je me souviens nos parents nous emmenaient dans les différents cimetières pour la Toussaint afin que nous honorions nos morts.
    Il y avait toujours plein de monde et on n'arrivait pas à garer la voiture.
    Depuis, je ne viens plus jamais sur la tombe de mes proches le jour de la Toussaint.
    Cela me permet de venir assez souvent dans l'année, quand il n'y a personne.
    Je nettoie un peu, mets quelques fleurs et je parle à mes morts.
    Mais je parle souvent à mes morts, de préférence dans mon lit.

    Hanami j'ai perdu mon papa en 2003 et ma maman en 2005. On allait fêter, à quelques jours près, leurs soixante ans de mariage, les noces de platine.
    Mes parents ont eu beaucoup de chance. Ils sont partis comme ils ont vécu, sans souffrance physique, comme ça, d'une seconde à l'autre.

    C'est difficile de mourir avec la souffrance mais c'est ainsi. Cela fait partie du chemin. Il faut l'accepter même si c'est très difficile, même s'il y a de la détresse.
    C'est très difficile quand il y a de la détresse. C'est là qu'il faut "accompagner".
    Mais c'est très difficile aussi "d'accompagner".
    Ce sont des moments de vie très difficiles.

    Posté par Alain Thomas, 01 novembre 2010 à 17:22 | | Répondre
  • bonsoir,

    Nouvelle blogueuse sur canalblog.
    Je trouve votre blog accueillant et je vous invite à visiter le mien par ici : http://creaprinprenelle.canalblog.com/

    J'en ai un autre qui lui date de 1an et 2 mois déjà : http://prinprenelleetsa-vie.over-blog.fr/

    Posté par Prinprenelle, 11 novembre 2010 à 20:00 | | Répondre
Nouveau commentaire