Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

16 octobre 2010

Il y a pire

fractal_118


Il y a pire que la mort :

La peur de mourir.

Il y a pire que la solitude :

La peur de l’abandon.

Il y a pire que les autres :

La peur de l’autre.

Il y a pire que soi :

Les peurs à l'intérieur.


Marie Christine


Posté par DANIEL GENTY à 07:30 - Poèmes - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Il y a pire

    Très juste Marie-Christine !

    Posté par Francine, 16 octobre 2010 à 21:02 | | Répondre
  • Bonsoir Marie

    La peur est en nous comme un ver de terre attaché à l'hameçon relié à notre fil.
    On a tous peur, plus ou moins.
    L'homme qui n'a pas peur n'est pas un homme.
    Être conscient d'abord et pratiquer ensuite, chacun à sa manière, tant qu'on est conscient.

    Posté par Alain Thomas, 16 octobre 2010 à 21:49 | | Répondre
  • Plus la conscience s'installe plus les peurs s'évanouissent.
    Dès que l'inconscience réussit à se frayer un chemin, les peurs se réinstallent.
    Veiller sans relâche, accueillir la présence de la vie qui chante en soi, s'unir à elle pour que l'inconscience ne puisse s'infiltrer.
    C'est la seule voie que j'ai trouvée.

    Posté par maty, 16 octobre 2010 à 23:20 | | Répondre
  • Bonjour Maty

    Bien dit Maty, c'est la base des enseignements.
    Pour autant, afin d'éviter de tomber dans les pièges de l'ignorance, il faut adopter un comportement juste et un moyen d'existence juste. Ainsi, nous pourrons avoir accès à la pensée, la parole et l'action justes.
    Cela signifie qu'à tout moment, les circonstances de la vie peuvent voiler pour un temps, telles des souillures ou des obscurcissements, la clarté du ciel immaculé.
    Cela demande un effort, des regrets, des résolutions et de nouveaux moyens d'existence, consacrés aux conseils du coeur.

    Cela signifie aussi que lorsque l'on progresse sur le chemin, dans une compréhension de plus en plus profonde, l'ignorance ne peut plus jamais reprendre le dessus mais simplement voiler momentanément.
    C'est l'extraordinaire source d'espérance des enseignements.

    Celui qui est sur le chemin est en route.
    Tous les êtres sans exception sont en route, d'une certaine manière.
    Personne ne sera écarté car chacun possède en lui la nature de (Dieu).
    Tant qu'un souffle de compassion habitera les individus de bonne volonté, ils ne cesseront d'aider les autres sur le chemin.

    C'est la loi divine, la justice immanente, celle qui nous dépasse et nous fait courber la tête et qui pourtant se trouve en nous, si simple, si proche, si profonde et si prodigieuse.

    Posté par Alain Thomas, 17 octobre 2010 à 06:07 | | Répondre
  • La conscience

    Notre conscience dans le monde spirituel, ne sera-t'elle pas en fonction de notre moralité ici bas?

    Posté par Eve Lyne, 17 octobre 2010 à 06:11 | | Répondre
Nouveau commentaire