Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

10 septembre 2010

Les aphorismes de Marie Christine


FRACTALE



Chaque fois que nous faisons une erreur, Dieu trouve toujours le moyen de lui donner une utilité.

 

Ne condamnons pas trop vite la naïveté ; elle a des intuitions que la raison ne peut atteindre, et qui enrichissent l’intelligence.

 

La patience est un pouvoir qui attire les événements.

 

Quand on ment aux autres, on est conscient de mentir.

Quand on se ment à soi-même, on fait semblant de ne pas être conscient de mentir.

 

Le chercheur de vérité est un partenaire privilégié avec qui Dieu joue aux devinettes.

 

Ce qu'il y a de positif dans la science, c'est qu'à chaque découverte, elle oblige à croire aux miracles.

C'est bien ; il faut croire aux miracles !

Marie Christine

Posté par DANIEL GENTY à 08:10 - Enseignement spirituel - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les aphorismes de Marie Christine

    Intuition naïve ?

    Alors là Marie-Christine, bravo !
    On peut dire que je suis "scotché."
    Comprenez : Votre réflexion est originale et elle me plaît beaucoup.
    Merci à Daniel de nous l'avoir partagée.
    On entend aussi parfois dire que de tout mal peut naître un bien ...
    Ou encore, que Dieu écrit droit avec des (nos) lignes courbes (ou brisées).
    Le mot "miracle" me fait toujours un peu peur car il sent la superstition.
    Mais si mon Espérance m'apaise, alors oui, il est là le miracle.
    Je délaisse à regret les "voies de l'âme" pour filer à Trosly écouter Lytta Basset sur le thème :
    "Prendre soin de la blessure et laisser aller l'offenseur."
    RV lundi midi si je suis encore debout ... Lol !

    Posté par PLV, 10 septembre 2010 à 18:36 | | Répondre
  • Bon we !

    Bon we Plv..il manquait la bise aux filles.

    Pour ma part, je quitte le blog comme fait Plv non pour un we mais pour une "retraite", Nemrod vous quitte aussi...nous ignorons la durée.

    Peut-être qu'un jour...

    Nous abandonnons aussi la lecture sans intervention ..

    Il est inutile de demander à Plv de nos nouvelles, nous n'avons plus de contact.

    Bonne continuation.

    Posté par Sarah, 10 septembre 2010 à 21:53 | | Répondre
  • Oh ! Ma jolie Sarah

    Reposes-toi, tu sembles fatiguée en ce moment
    Gros bisous

    Posté par Alain Thomas, 10 septembre 2010 à 22:58 | | Répondre
  • L'ordinaire

    Marie, qu'est-ce donc que le miracle ?
    Si j'en crois le dictionnaire, ce serait un phénomène interprété comme résultant d'une intervention divine.

    Si je lis ta première phrase, il semblerait que tu connaisses bien Dieu.

    Je ne suis pas certain que lorsque l'on se ment à soi-même, nous soyions conscient de ce que nous faisons. Cela me rappelle d'ailleurs la dernière parole du Christ sur la croix en s'adressant à son Père :
    "Père, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font".

    Je crois même que nous sommes capables de mentir aux autres sans être conscients de cela.
    D'après une étude très sérieuse d'un Institut américain, nous mentons aenviron 200 fois par jour et dans la plupart de ces mensonges, nous sommes inconscients.
    Cela vient du fait de notre vision erronée du monde qui nous entoure. Nous sommes plutôt des ignorants, des abrutis en quelque sorte parce que nous ne voulons pas voir les choses telles qu'elles sont vraiment.

    Le miracle, si tant est qu'il existe, serait plutôt à mon sens et à mon sens seulement, celui qui se trouve projeté devant nous, à chaque instant qui passe. C'est le miracle de l'illusion, le miracle de la vie en quelque sorte.
    C'est un miracle que la vie se produise à cet instant précis, au moment précis où j'écris ces mots.
    Je ne vois pas d'autres miracles, encore faudrait-il croire en un être ou une entité séparée qui aurait donc la capacité de créer un monde séparé de lui.
    Effectivement, dans ce cas, ses interventions pourraient s'appeler des miracles.
    Si par contre, nous croyons que rien n'est séparé du Tout indivisible, alors toute manifestation de notre esprit n'est pas séparée de nous et elle rentre dans le domaine de l'ordinaire.

    Posté par Alain Thomas, 10 septembre 2010 à 23:20 | | Répondre
  • Demandez, cherchez, frappez à la porte

    (Lc 11.9.13)
    Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré,
    ne jetez pas vos perles aux porcs,
    de peur qu'ils ne les piétinent et que se retournant, ils ne vous déchirent.
    "Demandez, on vous donnera;
    Cherchez, vous trouverez;
    Frappez, on vous ouvrira."

    Posté par Eve Lyne, 11 septembre 2010 à 04:32 | | Répondre
  • Aidz-vous vous-même

    Je ne connais pas de différence entre la vraie nature d'un chien, d'un porc et d'un homme.
    Je ne connais pas non plus la différence entre un caillou et une perle.
    "Demandez, vous recevrez, cherchez, vous trouverez, aidez-vous, vous serez aidé".

    Posté par Alain Thomas, 11 septembre 2010 à 08:24 | | Répondre
  • Le bon médecin

    "Celui qui est grand n'a besoin d'aucun secours, car il est fort."

    "Je suis venu comme le bon médecin, non pour guérir ceux qui ne sont pas malades, ni les forts, car ils sont forts. Mais bien pour les faibles et ceux qui souffrent."

    "Il y a des gens qui savent du fond du coeur, d'autres superficiellement et qui doutent parfois, d'autres enfin qui nient.
    Les premiers vont seuls et droit leur chemin, les autres sont aidés, les troisièmes ont le temps."
    (Nizier Anthelme Philippe)

    Posté par Eve Lyne, 12 septembre 2010 à 05:06 | | Répondre
  • La Foi et le doute

    La grandeur n'a pas de taille, la force ne se mesure pas.

    "Marquez d'une croix le front de ceux qui souffrent, ils rentreront dans mon royaume". J.C.

    La Foi et le doute ne sont pas antinomiques. Ils nous habitent l'un et l'autre, selon notre mode de pensée. La Foi sans le doute devient une certitude. La certitude est la cause de toutes les guerres.

    Tiens, cela me fait penser à Paul Lafoy, cette force de la nature, que l'on prenait pour un roc. Il s'est effondré vendredi à l'âge de 62 ans, victime d'un premier AVC suivi d'un autre et qui l'ont emporté vers la lumière, comme un enfant.
    Paix sur toi, Paul !

    Posté par Alain Thomas, 12 septembre 2010 à 11:53 | | Répondre
  • L'orgueil

    L'orgueil n'est-il pas le fléau de l'homme?
    Sa chute?

    La certitude intérieure nous serait-elle donnée comme une grâce?

    Nous n'avons pas tous les mêmes certitudes, voilà bien une certitude de plus.

    Et pour finir:

    Qui sommes-nous quand nous ne fabriquons pas de références, d'histoires, de justifications, d'explications?

    Posté par Eve Lyne, 13 septembre 2010 à 03:48 | | Répondre
  • L'orgueil bis

    L'orgueil est la croyance en l'existence d'un "moi".

    La certitude intérieure est la Foi ou l'Espérance ; quelque chose dont on n'est pas certain tout en étant certain.

    Nous n'avons pas les mêmes certitudes, surtout lorsque nous n'en avons aucune.

    La Foi ne s'explique pas, ni l'Espérance. Seules les certitudes se conceptualisent.

    Posté par Alain Thomas, 14 septembre 2010 à 00:04 | | Répondre
  • Moteur! Silence, on tourne!

    "Je reviendrai quand j'aurai ingurgité tout le dictionnaire"
    Coupez!
    ...
    Action!

    Posté par Eve Lyne, 14 septembre 2010 à 04:38 | | Répondre
Nouveau commentaire