ble_soleil_billetPremiers jours de juillet, le mois des vacances. Quand j’allais à l’école, j’attendais cet instant avec impatience. C’était le temps des jeux et des rencontres, le temps de l’insouciance. On allait dans les bois avec les filles, on les embrassait timidement et on rentrait plus tard le soir. Dans la nuit on regardait les étoiles filantes traversées le ciel. Plus d'école et vive la liberté !!

Le gouvernement part en vacances et il n’y aura plus de garden party à l’Elysée, austérité oblige.

Les blés murissent et ondulent sous la bise de l’été. Le soleil se pose tout nu sur les tomates et les fait rougir. Les festivals en tout genre fleurissent aux quatre coins de la  France : Avignon, les vieilles charrues, les francofolies….Et puis l’explosion des feux d’artifices dans le ciel  du 14 juillet «  Oh la belle bleue ! ». Je me souviens d’un feu d’artifice magnifique au bord du bassin de Neptune à Versailles. Des gerbes de feu montaient dans le ciel et éclataient au dessus de nos têtes. Allongés dans l’herbe et piqués par des moustiques voraces, on était émerveillés par cette féérie nocturne.

Les voisins font des barbecues et des odeurs d’épices viennent caresser nos narines. Mes framboisiers commencent à donner et je dégusterais ce merveilleux fruit jusqu’à l’automne.

Un beau mois que ce mois de juillet !!

A  vrai dire tous les mois sont beaux, simple question d’état d’esprit.

Daniel