Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

28 juin 2010

Une petite reflexion

paysage9



 

"Une des tâches les plus difficiles données à l’homme est de renoncer à lui-même, au désir de se mettre en avant, à vouloir que le monde corresponde à l’idée qu’il s’en fait"

Karlfried Graf Dürckheim

Le monde est, il faut simplement l’accepter ce qui n’empêche nullement de vouloir  modestement le transformer. Le rejeter et vivre replié sur soi-même serait une attitude vaine et une perte de temps. La bonne attitude est d’être attentif à sa propre transformation.

Posté par DANIEL GENTY à 08:46 - Bazar spirituel - Commentaires [22] - Permalien [#]


Commentaires sur Une petite reflexion

    Ce paysage m'émeut; il est magnifique. Le photographe l'a-t-il transformé, caché derrière le viseur de son appareil ? Réel, illusoire ? En tout cas il ne l'a pas "rejeté"; il a su exprimer de ce monde une émotion pour la faire partager.

    Posté par Francine, 28 juin 2010 à 11:39 | | Répondre
  • je ne pense pas donc je suis

    Très belle photo, en effet .
    L'impression d'une vaste et profonde sérénité, une mystérieuse paix invisible qui illumine le visible .

    La transformation ne serait-elle pas tout simplement la conquête progressive de notre paix intérieure ?

    Posté par marie christine, 28 juin 2010 à 12:44 | | Répondre
  • Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

    Quelle alchimie !
    Serait-ce une disposition naturelle?
    Que de chercheurs sur le chemin, égarés...
    Le détachement sans doute, conduit à la paix intérieure.
    Transformation lente et progressive...
    L'invisible " descend " pour nous apprendre à vivre dans le monde " d'en bas ".
    Quel boulot! Nous qui n'aspirons qu'à nous élever.

    Posté par Eve Lyne, 29 juin 2010 à 05:28 | | Répondre
  • Visions et paysages des mondes

    Apprendre à vivre dans le monde "d'en bas" (je ne sais pas ce que cela signifie vraiment), est une excellente façon de nous élever.
    Aspirer à nous élever est aussi peut-être une manière de nous faire connaître le monde "d'en bas".

    La transformation de l'esprit passe par son observation permanente, quelles que soient les expériences.

    Ce paysage est somptueux et il y en a d'innombrables sur cette toute petite planète. On ne s'en lasse jamais, à condition de les observer. Ils sont partout, jusque dans ce tout petit jardin ou au bord de la petite rivière, sous le chêne dans le bruissement des feuilles agitées par le vent, à la sortie du sous-bois, dans une clairière où le soleil du soir filtre l'air et fait apparaître des nuées d'insectes.

    Renoncer à soi-même, c'est d'abord comprendre qu'il n'y a pas de moi, qu'il est introuvable et qu'il est donc vain de croire en son existence.

    Le désir de se mettre en avant est une disposition paradoxale de l'être humain à qui l'on apprend dès son plus jeune âge à survivre, puis surtout à réussir sa vie sur le plan social, ce qui est contraire à son évolution spirituelle.
    Cette vue erronée est particulièrement bien présente en Occident.

    Posté par Alain Thomas, 29 juin 2010 à 08:20 | | Répondre
  • Atmosphère polluante !

    En ville, il fait très chaud !
    Alain, ton avis est très intéressant, puisse l'enseignement que tu as choisi, t'apporter la paix intérieure.

    La trève des vacances s'annonce...
    Courage à tous ceux qui restent au travail !

    Posté par Eve Lyne, 29 juin 2010 à 10:17 | | Répondre
  • "casse-toi pov'tache !

    Que notre Moi, notre parcelle divine invisible, dissipe notre sombre ego toujours trop visible !

    Posté par marie christine, 29 juin 2010 à 21:28 | | Répondre
  • Oui pardon les filles !
    Je vais me reposer.
    Je vous embrasse.

    Posté par Alain Thomas, 30 juin 2010 à 00:02 | | Répondre
  • Grave de ché grave !

    Eh ben Marie! c'est quoi ce langage!

    C'est le monde à l'envers...

    " Casse-toi pov'tache! "

    N'est-ce pas du nombrilisme que parler sans cesse de son égo...

    Aller, MOI, " je m'en tape ", j'ai d'autres chats à fouetter!

    Posté par Eve Lyne, 30 juin 2010 à 05:04 | | Répondre
  • monde à l'envers

    C'est pas moi !
    C'est mon Moi qui parle à mon Ego . J'y peux rien !

    Posté par marie christine, 30 juin 2010 à 10:27 | | Répondre
  • Trop facile

    C'est pas moi, c'est l'autre!
    On voit ça dans de bien sinistres situations, genre procès ect...
    Finalement, Marie, tu veux dire qu'on est deux, donc, y'en à un de trop...
    Fais gaffe, les psys y nous ont à l'oeil...

    Posté par Eve Lyne, 30 juin 2010 à 14:10 | | Répondre
  • pas si facile

    Ah si on n'était que deux, ma brave dame !
    Et si les psys savaient !!!!

    Posté par marie christine, 30 juin 2010 à 22:32 | | Répondre
  • Trop tentant

    Ah Marie! j'ai une belle histoire de psys encore toute fraiche, en réserve ( je te rassure, c'est pas pour moi, enfin... pas encore )

    "Faut faire gaffe, y sont tous fous là-dedans"

    " Qu'ils deviennent fous avant que d'être sages "

    Posté par Eve Lyne, 01 juillet 2010 à 08:01 | | Répondre
  • tous fous

    Brrrrrrrr !!!!

    Posté par marie christine, 01 juillet 2010 à 23:00 | | Répondre
  • Grain de folie

    Folie pour folie, prenons les plus nobles.
    ( Gustave Flaubert )

    Posté par Eve Lyne, 02 juillet 2010 à 04:57 | | Répondre
  • J'y pense tout d'un coup

    Dis-moi Marie, si tu prends l'avion à st ex, on peut prendre un café en attendant l'embarquement.
    Attention, je pue l'ail!

    Posté par Eve Lyne, 02 juillet 2010 à 05:05 | | Répondre
  • A propos de la folie

    Je reprends deux excellents ouvrages pour méditation :

    L'obsession ( Allan Kardec )

    Le Ciel et l'enfer ( Allan Kardec )

    Posté par Eve Lyne, 02 juillet 2010 à 06:14 | | Répondre
  • l'avion

    Ce serait avec joie, Eve Lyne, mais je prends l'avion à Paris .
    Dis donc, Lyon-Montréal, tu rêves !

    Posté par marie christine, 02 juillet 2010 à 12:54 | | Répondre
  • la course

    Entre-temps, je cours à Belfort lui apporter une liste de deux pages de choses dont elle a besoin .
    A l'évidence, elle va beaucoup mieux !
    (5 heures de route minimum quand même)

    Posté par marie christine, 02 juillet 2010 à 12:59 | | Répondre
  • Lyon-Montréal

    A la vitesse de la lumière c'est facile.
    Pour l'itinéraire c'est une autre histoire, Marie.
    Quel beau voyage en vue!
    Dans l'avion, tu penseras à nous, dis !

    Posté par Eve Lyne, 02 juillet 2010 à 16:38 | | Répondre
  • tour du monde

    Hé, Eve Lyne, c'est pas la jungle, là-bas !
    Je pourrai même peut-être vous faire un petit coucou sur le blog .
    Et Andrée aurait pu venir avec moi !

    Posté par marie christine, 03 juillet 2010 à 22:33 | | Répondre
  • Casse-tête

    Si j'ai bien compris Marie, à l'heure où je me lève, tu iras te coucher...
    Y'a quand même un peu du bon de s'instruire.

    Posté par Eve Lyne, 04 juillet 2010 à 04:43 | | Répondre
  • le jour et la nuit

    Comme tu es très intelligente et très instruite, tu as tout compris . Il y a 6 heures de moins, là-bas .
    Alors si je poste au milieu de la nuit, ce ne sera pas pour cause d'insomnie .
    Comprends bien : je pars à 16h, j'arrive là-bas à 17h45, j'arrive donc 1h45 plus tard mais c'est 8heures plus tard c'est-à-dire minuit mais c'est l'après-midi et la nuit c'est le matin et je ne sais pas si je vais dormir l'après-midi qui est la nuit ou la nuit qui est le matin .
    Tu vois, c'est simple !

    Posté par marie christine, 04 juillet 2010 à 10:56 | | Répondre
Nouveau commentaire