Un ami poète vient de m’offrir son dernier livre de poésie. Qu’il en soit remercié. Je suis sensible à la poésie étant aussi, moi même, un modeste poète à mes heures perdues. Voici en avant goût « Gouttes de lune ». Pourquoi avoir choisi celui-ci ? Parce que la lune m’a toujours attirée, cette chère lune toujours présente et rassurante mais aussi mystérieuse et silencieuse.


mains_lune



Le mystère de la nuit où la lune nous apporte une autre lumière et nous transporte aux portes d’un autre monde.

 

Dans la nuit brune

Des gouttes de lune

Déposent sur la clairière

L’ombre des mystères


Les arbres tendent leurs bras

Aux reflets de tes pas

Dans une lueur transitoire

Qui flotte dans le noir


 Le brouillard s’allume

Sur des gouttes de lune

Où dansent les éphémères

Dans le miroir des sphères


Dans les vapeurs du soir

Se diffuse ton regard

Traversant le couloir

D’un monde aléatoire


Des gouttes de lune

S’envolent dans la brume

Au souffle indolent

Que parsème le vent


Un bruissement furtif

Dans le silence s’éclipse

Où la lumière esquive

Une clarté fugitive


Des gouttes de lune

Par une pluie de lune

Luit l’émergence

D’opaques luminescences

 

 Philippe Ropraz: « Larmes de lumière » Editions – Deux lunes à l’autre