Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

07 mai 2010

Vies antérieures

Atlantide_Vie_anterieure


Dans un lointain passé
Si proche de nos pensées
Une mère fut une soeur
Jumelle par le coeur
Un père fut un mari
Ou un frère chéri
Une fille fut l'amante
Amour, passion ardente
Un fils était le père
Une soeur était la mère
Incontournable
histoire
D'un karma illusoire

Délivrons le présent

De ses chaînes du Temps


Marie Christine

Posté par DANIEL GENTY à 08:50 - Poèmes - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Vies antérieures

  • Passé

    Connaître ses vies antérieures rien de plus tentant.
    Soit pour voir les erreurs du passé et ne plus les refaire soit pour revoir des êtres que l'on a perdus.
    Faire un bon en arrière et vivre l'Histoire qu'elle soit récente ou très ancienne.
    Participer aux événements qui ont forgé l'époque à venir.
    Hmmm j'adore l'idée.
    Apparamment il existe un rite pour revivre sa vie antérieure ou alors nous avons l'hypnose.
    Ce qui est sure c'est que nous cotoyons toujours les mêmes personnes nous les recontrons toujours à nouveau mais est-ce au bon moment ?

    @Eve lyne : oui vous avez raison !

    Posté par Sarah, 14 mai 2010 à 13:15 | | Répondre
  • Des temps sans commencements

    Désolé Sarah mais connaître ses vies intérieures est un don, pas une opportunité. S'il existe une méthode pour cela, je n'en veux pas.
    Seule notre propre conscience peut nous aider à comprendre notre passé par notre condition présente car elle émane de nos actes antérieurs.
    Ce serait trop dangereux de savoir sans connaître. Beaucoup de ceux qui ont accepté d'être les cobayes de l'hypnose ne s'en sont pas sortis sans dommages car je ne crois pas qu'il faille forcer notre destin. Ce serait comme jouer au loto, absurdité de notre société.
    Bien sûr que nous pouvons recueuillir l'aide d'autrui sur notre chemin, sur le plan médical ou chirurgical par exemple ; bien sûr que la spiritualité est une occasion de nous ouvrir pour mieux nous comprendre mais c'est nous seuls qui pouvons évoluer dans notre conscience de "soi" et notre capacité à nous humilier, dans le sens noble du terme.

    Je ne crois pas aux vies antérieures stéréotypées comme : "j'ai été ta soeur, ton mari, ton frère ou ton esclave".
    Nous sommes dilués dans un Tout où l'être en lui-même n'a pas d'existence propre, n'a pas d'identité, n'a pas d'entité intrinsèque.
    Nous participons à un naufrage karmique personnel, illusoire seulement dans le sens absolu, pas dans le sens relatif où effectivement, chacun trace sa destinée, avec sa responsabilité sur lui-même et ceux qu''il approche.

    La vie antérieure dispose d'un flot continu de conscience dont la Source n'a pas d'origine et quelque part n'existe pas car il n'y a rien d'autre pour la comparer. C'est cela le divin, unique dans son état, pas dans sa conception.

    Il n'y a pas de certitude, seulement une réflexion sur le pourquoi de la non naissance originelle, qui n'aurait pas d'origine.

    Posté par Alain Thomas, 14 mai 2010 à 21:58 | | Répondre
  • Sans doute !

    Je ne suis pas sure que l'on puisse parler de "don" dans ces cas là.
    A moins de s'appeler Paco !.
    Parfois les régressions peuvent être utiles pour des troubles psychiques qui n'ont pas de cause dans le présent mais dans un passé.
    En même temps, je pense que d'avoir connaissance de nos vies antérieurs peuvent nous apporter une aide sur nos chemins à parcourir pour "prefectionner" notre évolution.
    On peut dire que c'est la solution de facilité sans doute toutefois cela peut permettre de réflechir sur le sens de nos choix, d'apprendre de nos erreurs et nous améliorer.
    Enfin, ils semblent que nous nous réincarnons toujours dans un même cercle pour permettant de "revivre" nos "erreurs" pour les corriger et ne pas les recommencer.

    Posté par Sarah, 16 mai 2010 à 20:09 | | Répondre
  • Sarah

    Beaucoup d'affirmations que je ne peux valider car je n'ai pas la connaissance pour cela.
    Le don ne nous appartient pas. C'est un don. Il nous est donc donné. Ensuite, on en fait ce que l'on veut, avec tous les aléas, les dangers et les bienfaits extraordinaires qu'ils ouvrent, pour notre évolution.
    On les reconnaît ou pas, on les travaille ou pas, on les offre ou on les garde.

    Posté par Alain Thomas, 16 mai 2010 à 21:36 | | Répondre
  • Il y a plusieurs années,j'ai rêvé à une dame très âgée,une chinoise,qui se promenait dans une cour,elle portait une robe crise,et marchait très lentement,dans mon rêve,je me vois crier soudain...«Mais cette femme,c'est moi» et je me réveille

    J'ignore si j'ai déjà des vies antérieures,mais j'avoue que ce rêve m'a fait réfléchir.

    J'habite tout près du jardin botanique de Montréal,au Canada,et je visite très souvent le jardin chinois de cet endroit,j'adore me retrouver dans ce lieu.
    J'ai comme une vague impression d'avoir vécu en Chine,dans une autre vie peut-être,mais je n'ai aucune certitude,je me pose des questions.
    Mon rêve m'a fait réfléchir sur la possibilité de...

    Posté par linda, 14 février 2017 à 23:46 | | Répondre
    • Moi je pense que ce sont des réminiscences de vie antérieures. Cela m'est arrivé aussi et j'ai relaté cela sur mon blog. Il faut bien être à l'écoute de tout ce qui se passe.

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 16:03 | | Répondre
  • Votre témoignage est intéressant, Linda.
    Beaucoup de gens sont attirés par des lieux, des pays particuliers sans aucune raison logique. Je suis persuadée que ce sont des réminiscences de vies antérieures.

    Posté par Marie-Christine, 15 février 2017 à 01:26 | | Répondre
  • Il y a quelques années,Marie-Christine,j'étais assise près des lotus,au jardin chinois,et une musicienne jouait d'un instrument qui ressemble à un violon,j'étais tellement émue.

    Moi je ne pense pas que j'irai en Chine un jour,toutefois,une de mes amies qui elle était attirée par l'Angleterre,y est allé à trois reprises,elle dit se sentir tellement bien quand elle est la-bas,parfois,elle a l'impression de reconnaître certains endroits,elle dit que c'est spécial comme sensation

    Posté par linda, 15 février 2017 à 06:08 | | Répondre
  • Oui, Linda, tout cela est troublant mais bien réel.
    Je suis allée en Inde, ce pays m'a toujours fascinée en pensée, en dehors de toute attirance spirituelle. Quand j'ai mis le pied là-bas, je me suis tout de suite sentie chez moi, avec un sentiment familier de sympathie, de bien-être et de paix.
    J'ai toujours aussi été beaucoup intéressée par Jeanne d'Arc depuis mon enfance. Il y a quelques années, j'ai été sur la place où elle a été brûlée à Rouen. Je me suis assise sur un muret près l'endroit du bûcher et subitement j'ai ressenti une grande tristesse et des larmes me sont montées aux yeux sans raison. Je suis persuadée d'avoir vécu à cette époque et d'avoir assisté à la scène.

    Posté par Marie-Christine, 15 février 2017 à 18:22 | | Répondre
Nouveau commentaire