Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

24 avril 2010

De la neige au printemps

IMG_0323



Lorsque je suis à la maison, j’aime bien boire, après mon déjeuner, un café bien serré. Je le verse dans ma tasse, prends celle-ci et m’en vais faire un tour de jardin. Je regarde ainsi la nature tout en buvant mon café à petites gorgées. L’autre jour je sors donc dans le jardin. Le temps était un peu frais mais il y avait un beau soleil. Je fais quelques pas lorsque soudain une rafale de vent traverse avec violence tout mon jardin. Des milliers de petites fleurs blanches se détachent alors de mon cerisier et s’envolent tout autour de moi. Pendant plusieurs secondes j’eus l’impression que la neige tombait à gros flocons dans le jardin. Impression fugace mais un moment de pur bonheur : de la neige au printemps  !!!


Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 08:47 - Expériences de vie - Commentaires [17] - Permalien [#]


Commentaires sur De la neige au printemps

  • pluie divine

    Ca a du être impressionnant, Daniel ! Magnifique !
    Le blanc est la couleur de la Mère divine .
    Cela s'est-il passé le 20 ou le 21 ?
    J'ai eu ces jours-là une projection de lumière blanche inexplicable sur le mur de ma cuisine ...
    Le 20, c'était la forme d'un corps sans tête, et le 21 c'était la tête .

    Posté par marie christine, 24 avril 2010 à 10:17 | | Répondre
  • Hmmm

    Daniel vous nous faîtes rêver.
    Le printemps est pour moi synonyme de renouveau : la nature reprend ses droits, le soleil réapparait, l'air frais est agréable et source de légerté, le chant des oiseaux...
    Je n'ai pas de jardin mais par ces temps, j'adore ouvrir la fenêtre de ma salle à manger pour faire entrer le printemps, m'assoire dans mon canapé et boire un thé aux fruits rouges..profiter de cet instant.
    En plus là la chaleur s'en mêle ....j'espère que cela va que l'on aura la même chose cet été !

    Posté par Sarah, 24 avril 2010 à 11:30 | | Répondre
  • " Truffés"

    Si l'on observe bien la photographie,la maison et le jardin de Daniel sont " truffés" de visages... Il y a même un lapin qui pointe ses oreilles...
    Un petit elfe qui fait de la balançoire...
    Sarah, je préfère votre citronnade.
    Marie, ta lumière blanche me renvoie à une autre histoire de lumière blanche...

    Posté par Eve Lyne, 24 avril 2010 à 15:29 | | Répondre
  • Etres de lumière

    Heureux, heureuse celui ou celle qui sait voir les êtres de lumière ...

    Posté par Francine, 24 avril 2010 à 21:04 | | Répondre
  • Durer ?

    Sarah, vouliez-vous dire "que cela va durer" ?

    Posté par Anonyme, 25 avril 2010 à 02:06 | | Répondre
  • Eh oui !

    Eh oui, je sais, certains vont me reprocher de trop tarder devant l'ordi ...
    Il est 2 heures 12 et je rentre d'un spectacle à une heure de chez moi. Voilà mon excuse ...
    Mais, en plus, j'ai traîné un peu, à pied, tout seul, triste, dans cette ville de mon enfance, des souvenirs plein la tête, des visages décédés, qui me regardent sûrement avec amour ...
    Seul, triste ! Vous vous souvenez, ce superbe poème de Victor Hugo : "Demain dès l'aube."

    Posté par Anonyme, 25 avril 2010 à 02:12 | | Répondre
  • Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,

    Ma parole... Mais c'est qu'il nous ferait pleurer cet Anonyme, de bon matin !
    Allez, bonne nuit... Une belle journée nous attend.

    Posté par Eve Lyne, 25 avril 2010 à 04:50 | | Répondre
  • Lumière blanche

    Aujourd'hui 25 Avril 1849, naissance de Nizier Amthelme Philippe. Le curé d'ARS avait prédit qu'il était un être très élevé. Un Ami de Dieu.


    Marie, tu m'as ouvert la voie pour cette anecdote:
    Il y a plusieurs années, j'organisais une conférence autour de Monsieur Philippe ( je te rassure Marie, ce n'est pas moi la conférencière mais une historienne,spécialiste de Monsieur Philippe, avec laquelle je suis devenue très amie ). Je souhaitais remercier de cette façon, Monsieur Philippe pour des guérisons obtenues.
    Ce fut un grand moment pour moi, tout c'est mis en place avec aisance, jusqu'au haut lieu spirituel que j'avais choisi pour cette réunion. J'ai eu de la chance, car pour les religieux, Monsieur Philippe...?
    Quelques jours plus tard, un jeune homme vient me voir, il s'appelle Philippe. Il me tint ce langage: " Madame, j'aurais voulu vous apporté des fleurs, mais j'ai pensé que... "
    Il sort de son sac un petit recueil presque blanc, quasi tout neuf, qu'il m'offre humblement.Je croyais bien réver devant ce présent: Un original de " Lumière blanche " parue en très peu d'exemplaires, ou Marie Lalande remet les pendules à l'heure à propos de Monsieur Philippe dont elle est une familière.
    Le lendemain matin,dans la cuisine, devant mon bol de café, le jour pas encore levé, je médite avec le précieux ouvrage que j'ai dans les mains.
    Mes pensées cavalent et voilà que je me dis:
    Serait-ce Monsieur Philippe qui m'envoie ce bouquet de fleurs?! Arrête de délirer, ma pauvre fille... Au même moment, une tulipe de l'applique murale explose ! Je me retrouve face à la lumière blanche de l'ampoule. Merci! Monsieur Philippe.
    Si ce n'est vous, pour sûr...Un de vos coursier du ciel, assurément!

    Posté par Eve Lyne, 25 avril 2010 à 06:01 | | Répondre
  • A Francine

    Heureux, dites-vous, Francine. Pas si sûr : " A celui qui a beaucoup reçu, il sera beaucoup demandé ".

    Posté par Eve Lyne, 25 avril 2010 à 10:08 | | Répondre
  • le Terme

    Oui anonyme c'est le terme.

    Il n'y avait donc pas quelques amis à porter de la main pour vous remonter le moral ?

    C'est triste.

    Posté par sarah, 25 avril 2010 à 10:30 | | Répondre
  • C'est marrant Eve Lyne, ma femme est née le même jour que Monsieur Philippe.
    Je lui ai envoyé un beau message ce matin. Elle a été joyeusement surprise.
    C'est dommage, on peut pas fêter nos anniversaires ensemble. Et oui, 9 jours sur 15, ma femme est chez son fils, bien malade, avec trois filles à élever en garde alternée. Elle s'occupe des filles. Heureusement, elles sont toutes les trois premières de leurs classes.
    Marie doit y être pour quelque chose, quelque part.

    Posté par Alain Thomas, 25 avril 2010 à 10:34 | | Répondre
  • Une pensée pour Marie- Thérèse

    qui est bien courageuse! et bon anniversaire!
    Moi, c'est le jour de la st Amthelme que je suis née. En plus, j'ai eu dans ma jeunesse un lévrier Barzoï, le même que Monsieur Philippe et puis il y a tant et tant ... où donc a -t'il pu bien m'influencer???? Quand même,le hasard...

    Posté par Eve Lyne, 25 avril 2010 à 10:56 | | Répondre
  • messages

    Hé oui Eve Lyne . Certains appellent cela des coïncidences, ou pire, des incidents, des hasards quand ils ne voient pas les liens qui existent entre les choses .
    Il y a quelques années, j'étais sur un parking avec ma fille et je vois arriver vers nous avec un grand sourire un homme tout vêtu de blanc, comme surgi de nulle part : tenue impeccable, avec gilet, cravate, pantalon, veste, chapeau blancs . C'était une vision plutôt détonnante en ce jour d'été dans une petite ville de province où tout le monde était habillé relax .Il me demande un peu d'argent je crois . Il avait un visage hâlé comme les gitans, des grands yeux (bleus ?)très expressifs, pleins de sympathie . Nous discutons un peu . Personne ne semblait regarder dans notre direction .Il dit quelques paroles à ma fille et sort de la poche de son gilet deux grosses noisettes et lui donne en lui disant pourquoi . Puis il disparaît je ne sais plus comment . Je ne me rappelle plus du tout ce qu'il a dit, je n'en ai pas reparlé avec ma fille . Tiens, je vais lui demander ! En tout cas, elle a gardé les noisettes longtemps . Je ne sais pas si elle les a encore .

    Posté par marie christine, 25 avril 2010 à 11:00 | | Répondre
  • Le hasard et la non naissance

    @ Eve Lyne
    Tu es vraiment délicieuse. Ta vie est un parcours fantastique. Ton coeur est si grand que tu n'oublies personne. Chaud au coeur.

    @ Marie
    Puisque le hasard semble te donner des certitudes ! Il me semble que tu nous a déjà raconté une histoire semblable, lorsque tu t'es trouvée en panne de voiture, une 2 chevaux je crois, enfin bref...
    Je t'ai raconté l'histoire de l'auto portrait de mon grand'père, dont les ciseaux ont traversé ses yeux.
    T'ais-je raconté l'histoire de cet accident de voiture évité où une pluie d'étoiles dans ma tête m'a obligé à freiner juste avant ? J'ai fait demi tour pour comprendre le bruit que j'ai entendu dans mon esprit et qui m'a sûrement sauvé la vie.
    Certes, nous avons une destinée mais c'est chacun qui la trace.
    Certes, nos actes passés nous emmènent inéluctablement vers cette destinée.
    Nous oublions que nos actes présents peuvent tout modifier.
    Ce fameux libre arbitre.
    Ce libre arbitre, celui qui laisse la place à tout ce qui est possible, même le hasard.
    Ouf !

    Je dis ouf car ce serait vraiment déprimant de croire que tout est tracé... vraiment déprimant. Surtout lorsque l'on sait que notre existence est liée à la non naissance et à la non mort.

    Posté par Alain Thomas, 25 avril 2010 à 15:26 | | Répondre
  • Cher Alain

    Tu es incorrigible !
    Reçois toute mon amitié .

    Posté par marie christine, 25 avril 2010 à 19:42 | | Répondre
  • Libre arbitre

    " Nos actes présents peuvent tout modifier " Alain, je suis en osmose avec celà.
    A un certain moment, je me suis dit: les carottes sont cuites... Je coule et je perd pieds, même plus le courage d'oser demander de l'aide au Ciel.
    Tout de même, le hasard est drôlement bien organisé...
    Ta pluie d'étoiles n'a t'elle pas mise en action ton libre arbitre, celà tient à si peu de chose.
    " Ma dernière mission fin de vie " ( m'a sauvé la vie )Le hasard m'a conduit plus d'une année à deux pas du célèbre cabinet de Monsieur Philippe, en face de l'immeuble de son gendre, le Docteur Lalande. De jour comme de nuit, n'étais-je pas portée et remise sur pieds... Je crois que mon libre arbitre m'a obligé à accepter ce travail.
    Tout de même, le hasard ! J'ai assisté à la démolition matérielle du fameux bâtiment de Monsieur Philippe. Il ne reste plus rien. Quant à moi, j'ai assisté à ma reconstruction.

    Posté par Eve Lyne, 26 avril 2010 à 05:46 | | Répondre
  • Tous incorrigibles !

    Le cerisier de Daniel... Coup de vent... Neige au printemps...
    Allez, Daniel ! On passe à autre chose, avant qu'on se retrouve tous au Mont des Oliviers.
    Pas moyen de nous tenir dans le sens du blog.
    Tous incorrigibles !

    Posté par Eve Lyne, 26 avril 2010 à 06:16 | | Répondre
Nouveau commentaire