Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

20 avril 2010

Quand la nature l’emporte sur la technologie

volcan


 

Un volcan en irruption, un nuage de fumée qui s’élève dans le ciel et se propage sur toute l’Europe, des avions cloués au sol et voilà tout le trafic aérien bloqué et désorganisé. Une belle leçon de la nature à méditer !! L’homme n’est pas tout puissant et un volcan est là pour le rappeler.

Nous ne pouvons nier la nature, la détruire et ne penser qu’à notre propre satisfaction immédiate. Certaines civilisations avaient compris l’importance de celle-ci, son rôle dans notre évolution, les indiens d’Amérique notamment. Ils vénéraient la terre, la terre nourricière.

Malgré des progrès technologiques indéniables, l’homme ne peut rien lorsque la nature se déchaîne : inondation, tsunami, incendie, irruption volcanique et tout peut basculer comme nous l’avons vu ces dernières années. Indomptable nature à la fois généreuse et impitoyable. Soyons humbles face à cette toute puissance incontrôlable et n’aggravons pas notre cas par des mesures ou des attitudes inconsidérées.

Daniel

Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C'est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu'à nous d'habiter cette terre.

Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l'ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd'hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l'esprit la volonté de cultiver le sol, et l'amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage."

Tatanka Yotanka, ou Sitting Bull, grand chef Sioux

 

Posté par DANIEL GENTY à 08:53 - Bazar spirituel - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Quand la nature l’emporte sur la technologie

    réveil

    On ouvre un oeil . On commence peut-être à se réveiller ...
    Ce n'est pas la nuit que l'homme rêve .

    Posté par marie christine, 20 avril 2010 à 13:09 | | Répondre
  • Mon orgueil !

    Quand la terre est en colère, l'homme est bien peu de chose.
    Retrouvons la modestie de nos origines !
    Repoussons cet orgueil qui pourrit la vie !
    Tu es issu des particules du cosmos, et un jour, tu retourneras à la poussière.
    Quelle leçon il nous donne ce volcan !

    Posté par anonyme, 20 avril 2010 à 14:13 | | Répondre
  • Ah si seulement !

    Oui, t'as raison Marie, la nuit, il fait des cauchemars l'homme... et le jour, la plupart du temps, il est dans l'illusion.
    Mais il est dit que le bardo du rêve est plus réel que le bardo de la réalité, qui lui, n'est qu'illusion.

    Ah si ce volcan pouvait rester en éruption éternellement !
    Vous rendez-vous compte ? Plus d'avions, les plus grands pollueurs de la planète. On retrouverait nos villages avec leurs fontaines. L'économie retrouverait ses vraies valeurs, en libre échange, au rythme des saisons.
    Mon Dieu que je l'aime le village de Pagnol, avec son boulanger, sa femme et la pomponnette, qui est encore partie.
    Ce serait si formidable de ne plus voir aucun avion dans le ciel.
    Allez Volcan, on accueillera les islandais sur nos sols. Ils viendront par bateaux, avec leurs animaux.

    Posté par Alain THOMAS, 20 avril 2010 à 16:36 | | Répondre
  • Reprendre ses droits

    Après la banque, la nature fait des siennes et montre à l'humain qu'il ne sert à rien de courir vers des chimères.
    Nous sommes peu de choses ..quelques grains de poussières et voici l'économie a nouveau bloqué !
    La mondialisation montre ses limites ...notre interdépendance entre pays ne nous permet plus de faire face à un problème économique ..nous ne savons plus trouvé des solutions..nous nous soumettons au lobbing économique quitte à prendre des risques ..comment faisions-nous avant ?

    Posté par Sarah, 20 avril 2010 à 16:52 | | Répondre
  • Le Vésuve

    Eh bien ! on dirait que les nuages noirs réveillent tout le monde!
    Vous imaginez quand le Vésuve va se réveiller...
    Plus c'est long, plus c'est bon... Tous des "focilles" nous serons, mes amis. Case départ à Pompée.... A pompée quoi, déjà, Marie ? Aide-moi !
    Pour les cauchemars, Alain, pour moi, c'est pas la nuit.
    Comme vous avez raison, Sarah... Aujourd'hui, le monde créve de faim, mais il y'a des banques à chaque coin de rue, ce qui veut dire que les gens amassent pour prévoir l'avenir
    Poussière... anonyme ? ! Vous n'y ètes pas... Il nous faudra revenir pour reconstruire.
    Bon, les amis, je vous laisse entrer dans vos cauchemars, une bonne nuit m'attend...Tôt matin, la gràce se renouvelle... Une journée de plus à vivre. Pour l'heure, c'est encore un beau cauchemar!

    Posté par Eve Lyne, 20 avril 2010 à 18:14 | | Répondre
  • Sacrée Eve Lyne !...
    Je n'ai pas pu m'empêcher d'éclater de rire si tu vois ce que je veux dire.
    Pour les cauchemars, crois bien que personne n'est épargné.... surtout ceux qui n'en ont pas conscience.
    Enfin... au temps de Pompée, il y avait déjà le Vésuve non ?

    Posté par Alain Thomas, 20 avril 2010 à 20:14 | | Répondre
  • Caius Plinus

    Caecilus Seconsus... ouf ! Dis-donc Alain, j'vais quand même pas m'taper tout Plinus pour une histoire de fossiles, non mais défois !
    Pour les cauchemars et les rêves, la mémoire me fait défaut, sauf circonstances particulières où j'ai appris à faire confiance. Le pêcheur, il dit que je cause beaucoup mais il ne comprend rien. Par curiosité, j'ai souvent pensé à installer un magnéto toute une nuit quand je suis seule... Pour voir... Ou plutôt pour entendre. En fait, j'avais déjà fait cette éxpérience avec ma mère, il y a longtemps. On a pris peur. Le silence réserve de ces surprises ! Du coup, j'ai renoncé bien vite et je me suis dit que ce n'était pas pour moi. Bon, allez j'retourne à Pompéï pour m'instructionner un peu.

    Posté par Eve Lyne, 21 avril 2010 à 05:13 | | Répondre
  • Histoire

    Eve lyne n'oubliez pas Herculanum...Pline le jeune peut peut-être vous éclairer !

    Posté par Nemrod, 21 avril 2010 à 07:12 | | Répondre
  • volcans

    Rigolez pas !
    Pas besoin d'aller chercher si loin, y a des volcans en Auvergne et ils sont surveillés de près !

    Posté par marie christine, 21 avril 2010 à 09:14 | | Répondre
  • Nature...

    Nous sommes si petits face à la nature...il est temps qu`on s`en souvienne...son âme est bien plus que toute technologie...


    « Une fleur...

    La fleur est l`une des plus belles preuves de générosité de la nature envers nous par sa senteur, sa couleur, sa beauté....mais a-t-elle une âme, la fleur? »

    «Une fleur à l`odeur du parfum
    Se couche tombante de peines
    La terre l`accueille de ses mains
    Poussiéreuses mais sans haine

    Une fleur délicate en senteur
    Embaume triste nos narines
    Elle sait que l`homme sans pudeur
    La déshabille de sa capeline

    Une fleur à jamais meurtrie
    Repose sereine d`un échange
    Sa semence éternelle de vie
    Câline lui prêtera la revanche

    Une fleur nous parlera alors
    Du miracle de la renaissance
    À un peuple aveugle qui dort
    Au pied de la fleur du Sens. »

    Posté par manuela, 21 avril 2010 à 09:28 | | Répondre
  • Jolie poèsie

    Les fleurs ont-elles une âme manuela ? Leur parfum ne serait il pas leur âme?

    Posté par Eve Lyne, 21 avril 2010 à 13:18 | | Répondre
  • A Manuela

    Merci pour ce beau poème. Cet après midij'ai vu Phil. Il est venu à l'Espace34 offrir ses livres de poèsies; je crois que vous allez vous voir prochainement

    Posté par Daniel, 21 avril 2010 à 19:07 | | Répondre
Nouveau commentaire