Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

08 avril 2010

Hommages à vous

main



Je voudrais rendre hommage à tous ceux et celles qui, ici sur ce blog (y compris Daniel qui nous y incite), ont le courage d'exprimer leurs doutes, leurs souffrances, leur foi, leurs interrogations, leurs démarches, leurs égarements, leurs sentiments profonds, leurs émotions, qui ont le courage de laisser parler leur ego pour mieux apprendre à le diminuer . Et ils y ont réussi !
Ils y ont récolté plus de tolérance, plus de richesse, plus de compréhension d'eux-mêmes, de sensibilité et de beauté intérieure, plus de sens de l'amitié, plus de chaleur humaine . Bref, plus d'amour .
N'est-ce pas exactement le but de ce blog ?
On peut discourir à l'infini sur les maux de notre société mais des milliers de discours intellectuels ne valent pas une goutte de sincérité des vrais sentiments dévoilés . On se met à nu, on ne se cache pas, au risque de plonger dans les inévitables débordements, oh combien révélateurs, offrant les plus belles occasions de progrès .
Bravo à nous, les vaillants chercheurs, les guerriers de la Lumière à conquérir !
Et continuons à chercher, dans le respect grandissant de nos différences, qui se révèlent, au fil des jours et des mois, complémentaires et plus que fructueuses !
Plus nous nous connaissons nous-mêmes, plus nous connaissons l'autre, moins nous jugeons .


Marie Christine


J'ajouterais que nous évoluons les uns les autres en nous racontant et en lisant ce que les autres racontent. Effet miroir qui nous incite à nous poser des questions et à réfléchir sur notre sort. C'est mon cas. J'apprends beaucoup par les autres. Marie Christine parle de sincérité. Voilà un noble sentiment, une belle valeur qu'il y a lieu de cultiver. Être sincère demande une certaine exigence et l'acceptation de se remettre en cause.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 08:04 - Commentaires [28] - Permalien [#]


Commentaires sur Hommages à vous

    Ah, le jugement !

    "Le jugement premier" ...
    Je veux dire, cette première impression qui jaillit du fin fond de ma personne, lorsque je suis plongé dans un milieu inconnu.
    J'observe, je repère les différences, celles qui me font peur. Je cache mes craintes. A cause d'elles, parfois, je partirais en courant ...
    Pourquoi ai-je si peur de la différence ?
    Certains évoquent une angoisse qui remonterait à la petite enfance.
    On dit que la différence est source d'enrichissement mutuel : source d'humanité, source d'humilité. Oui en acceptant les autres tels qu'ils sont, je grandis, je juge moins, je me remets en cause.
    Bon, reconnaissons que c'est fatigant tout ça ...
    En attendant "le jugement dernier" !!!
    Ca y est, y recommence.

    Posté par PLV, 08 avril 2010 à 14:30 | | Répondre
  • Précision

    Pour les esprits taquins,
    Ou pour les esprits observateurs,
    Il est 14 h 30 et il surfe sur internet au bureau ...
    OK, mais faut dire que mon patron m'a fait bosser de 12 h 00 à 13 h 30 pour avancer un dossier ...
    Alors je décale ma pause déjeuner.
    Ca méritait d'être dit.
    Bon aprem à tous.

    Posté par PLV, 08 avril 2010 à 14:32 | | Répondre
  • A PLV

    Il ne faut pas culpabiliser. On peut bien s'accorder du bon temps, surtout lorsque l'on travaille dur !!
    On est plus efficace après !!

    Posté par Daniel, 08 avril 2010 à 15:02 | | Répondre
  • Le jugement dernier

    Eh ! bien, PLV, c'est du joli, vous allez finir par me foutre la trouille avec le "jugement dernier"... Moi qui, chaque matin, me désespère de n'être qu'un ver de terre , face à l' inéffable qui, inlassablement me porte dans sa lumière pour me sortir de l'ombre:" Viens,suis-moi "... Et, chaque jour le miracle s'accompli ! Je suis sûre d'être aimée, de la même façon que j'aime, peu importe que je sois ver de terre, j'y mets tout ce qui est en moi, un point c'est tout. On aime pas pour être aimer. Aimer, c'est donner sans rien attendre en retour, ici bas. Comment dire: " Un grand amour m'attend..."
    Alors, courage... PLV !
    C'était un ver de terre qui cause à un vermiceau...

    Posté par Eve Lyne, 08 avril 2010 à 17:58 | | Répondre
  • Merci

    Merci du réconfort !
    Allez PLV, va bosser ...

    Posté par PLV, 09 avril 2010 à 14:23 | | Répondre
  • La transparence

    Au-delà de la sincérité, qui reste à mon sens un concept avec ses contradictions, il y a le non effort de la transparence.
    Alors qu'un même être peut sembler sincère à certains moments et pas à d'autres, la transparence est la transcendance de l'effet miroir.
    La transparence est l'être en "soi", l'énergie pure. Elle ne se conçoit pas, elle "est", sans égo.
    Cette transparence ne peut pas s'obtenir. Elle n'a aucun mérite. Elle donne la spontanéité de l'être, dans sa splendeur.
    Elle émane de la sagesse divine qui réside en chacun de nous, obstruée la plupart du temps par nos égos et leurs concepts.
    Elle est l'enfant, souvent à l'image des images que nous propose Daniel dans ses illustrations.
    Elle n'est pas un rêve mais une réalité que nous n'avons pas à chercher, simplement à dévoiler, comme lorsque le ciel se découvre de ses nuages.
    Elle est indicible parce qu'elle est indivisible de notre esprit de sagesse.

    Mais bon, revenons sur terre. Marie nous écrit de belles choses qui réchauffent le coeur et PLV exprime ses craintes devant nos différences, mêmme pendant les heures où il est sensé travailler.
    Ah ! Si je l'avais eu près de moi dans un bureau celui-là, un vent de liberté l'aurait traversé.
    Et Eve Lyne nous gratifie de certitudes tellement profondes que cela donne envie d'y plonger.

    Voyez-vous, il semble y avoir une telle différence entre ce que nous croyons être et ce que nous sommes vraiment, que cela rend la vie bien compliquée.
    C'est le but du jeu.

    Posté par Alain Thomas, 09 avril 2010 à 21:32 | | Répondre
  • Ruminations du matin

    Il me semblait bien que le texte de la Marie annonçait un " au revoir "
    On va pas lui demander des comptes, n'est-ce pas Alain?
    Où es-tu? Que fais-tu? Pourquoi t'es pas là?
    D'ailleurs, on va même pas s'inquiéter. Jouer les vampires c'est pas notre genre... Pas vrai, Alain?!
    Alors, Marie, où que tu sois, quoi que tu fasses, on te laisse respirer un peu... Mais faut pas que ça dûre trop longtemps, hein ?!
    Tiens, c'est drôle Alain la même pensée m'a traversé l'esprit: le PLV, parfois j'ai envie de le secouer comme un prunier et parfois de le bichonner, si je l'avais entre les mains celui-là!
    Quelle sensibilité ce garçon, quest-ce qui doit ruminer, mine de rien, tout en s'appliquant à ses devoirs...

    Posté par Eve Lyne, 10 avril 2010 à 04:27 | | Répondre
  • Liberté

    @Alain : je suis entrain de lire le dernier d'Alexandre Jardin "la femme est un roman" même si on se dit en lisant ce livre que l'auteur a besoin d'une bonne pscychanalise !!! ...il y a une phrase qui m'a plu "Imbécile, presse-toi d'oser, vote vite pour l'intranquilité, échappe-toi de tous les carrés ; un jour il ne sera plus temps".
    Il faut sortir de nos carcans vivre nos vies, acceptez nos imperfections, celles des autres.
    Profitez de nos instants, être nous-mêmes.
    La vie que nous nous proposons parfois aseptisée, nous rend-t-elle heureux ?
    Arrêtez de vouloir paraître à tout prix et de vouloir être ce que nous ne sommes pas !
    Enfin, oui, alain soyons nous-mêmes !!

    @Eve lyne : Plv doit bouger seul ...Le mouvement lui appartient ...

    Posté par Sarah, 10 avril 2010 à 07:31 | | Répondre
  • Correction

    Je vois mes fautes !
    "Profiter de nos instants ..""Arrêter de vouloir".
    Mon imperfection les fautes .., têtue, bornée, tête de mule ...et tout et tout ....!!!
    Bon allez je vous laisse ..un mariage se prépare pas le mien ..50 ans de mariage..repasser dvt M. Le Maire ...!
    Alors j'ai fait quelque chose ...d'exentrique on va dire !
    J'ai voulu faire quelques mèches pour mettre un petit peu de reflet dans les cheveux et là ...j'ai des mèches certes mais devant et en plus elles sont .............ROUGE !...c'est pas la couleur prévue !!!!.
    Bon bah y a plus qu'à vendre le concept !

    Posté par sarah, 10 avril 2010 à 07:40 | | Répondre
  • Bonne journée, Sarah

    et bon mariage!
    Je rêve ou quoi?!
    Vous êtes en train de dire que vous ressemblez à un perroquet! Ajoutez un peu de jaune ici et là dans les mèches, quelques plumes vous savez où...
    Vous serez la vedette pour aujourd'hui.
    Allez, c'est pas grave, on voit bien pire et on en meurt pas. N'oubliez pas de mettre du " sent bon"

    Posté par Eve Lyne, 10 avril 2010 à 09:48 | | Répondre
  • Du sent bon ?

    Pourquoi ?
    Ca sent mauvais un perroquet ?

    Posté par anonyme, 10 avril 2010 à 15:18 | | Répondre
  • Pas mal les amis !

    Vos analyses sont assez bien vues.
    Bravo !
    1°) Alain, si vous aviez été dans un bureau proche du mien, je ne serais jamais allé sur internet durant les heures de travail. Vous savez bien, la peur du gendarme ...
    2°) Eve Lyne, oui je rumine beaucoup, sans doute trop, mais je suis ainsi. Dois-je changer ? Pas sûr car ce ne serait plus moi. La Parole m'apaise.
    3°) Sarah est de retour, et elle brille par son humour, et par ses ressentis. Quelle chance pour nous tous ! Vous avez raison chère Sarah, respecter le rythme des autres est, selon moi, source de sagesse. J'ai suivi un jour une session psychologique et ils ont essayé de me secouer, et même plus fort qu'un prunier : l'horreur ! Je vous rassure, ils n'y sont pas parvenus ; je n'étais pas encore prêt.
    4°) Andrée, que devenez-vous ?
    Allez PLV, le devoir t'appelle, va taiiler ta pelouse ! Et tâche d'éviter de décapiter les jolies primevères ...

    Posté par PLV, 10 avril 2010 à 15:31 | | Répondre
  • Tondre ...

    Tailler au lieu de taiiler !

    Posté par PLV, 10 avril 2010 à 15:34 | | Répondre
  • Chers amis !

    1) PLV.
    Si vous connaissiez tous mes collaborateurs, vous sauriez qu'ils naviguent comme bon leur semble.
    Sans doute est-ce pour cela que je ne suis pas un bon chef d'entreprise... enfin, sur le plan comptable bien sûr.
    Tiens, j'ai eu un collaborateur cinq années qui était et est encore toujours fan de l'OM. Comme il ne pouvait pas s'empêcher de surfer sur le site de son club, je lui demandais quelles étaient les dernières nouvelles. Il me les donnait, avec passion.
    Et comme pour tous ceux, enfin presque... qui ont travaillé chez moi, il est devenu un ami. Par contre aujourd'hui, il est parti vers d'autres cieux et et il gagne mieux sa vie. Et l'amitié ne s'est pas effritée. Je suis très heureux pour lui.
    C'est marrant parce que j'ai taillé ma pelouse aujourd'hui. Peut-être même que nous l'avons taillée au même moment.

    2) Eve Lyne
    Tailler au lieu de tailler.

    3) Sarah
    C'est un bonheur de savoir que tu gardes ta jeunesse. Le rouge est ardent certes mais pourquoi pas ? En plus, si tu t'es trompée sur la couleur, quelle importance !
    Je te souhaite une superbe journée, une très bonne soirée et une excellente nuit.
    Pour Alexandre Jardin, je ne peux rioen te dire car je ne le lis pas.

    4) Marie
    C'est vrai ce que dit Eve Lyne ?

    Posté par Alain Thomas, 10 avril 2010 à 21:32 | | Répondre
  • Ma pelouse ...

    Pour Alain : j'ai tondu de 16 h 00 à 20 h 00.
    Ce fut super : l'exercice physique, l'odeur de l'herbe, la nature qui redémarre, la beauté du travail accompli. Il reste les fleurs à planter et les branchages à couper. Grande est mon émotion, de voir les bourgeons des pommiers et des cerisiers, de penser à la magnificence des fleurs à venir, et de songer au régal des fruits en juin-juillet, s'il ne gèle pas trop les jours prochains ...

    Posté par PLV, 10 avril 2010 à 23:46 | | Répondre
  • Tous au jardin!

    Allez! debout tout le monde, y'a du boulot déhors!
    Vous entendez les oiseaux nous pressent déjà, y'a pas de temps à perdre sous la couette...

    @ PLV : C'est pas un jardin que vous avez, mais un parc... Les allées du roi, les jardins de Madame De...

    Ô Marie! sors de ta remise, les frelons ne sont pas encore là...
    Ah, au fait, vous souvenez-vous, nos histoires de frelons... Eh bien, je me suis plantée. En relisant mes écrits de l'époque, c'était un énorme bourdon noir et non pas un frelon!
    La mémoire me joue de ces tours.

    Posté par Eve-Lyne, 11 avril 2010 à 06:32 | | Répondre
  • Petits yeux !

    @Eve lyne : Croauc !!
    Le Perroquet met toujours du sent bon !!!...CK one très léger et discret..Crouac !
    Les mariés étaient très beaux, la mairie très belle !

    @Alain : Je ne me suis pas trompée sur la couleur...
    En fait la couleur devait être sombre pour mettre en relief mes cheveux qui sont un peu sombre.
    Le coiffeur a éclaircie la couleur (de lui-même sans me prévenir !) ce qui fait que dans le salon cela ne se voyait pas à cause de la luminosité.
    Cela a fait ressortir effectivement la couleur de mes cheveux mais en rentrant chez moi je me suis aperçue que c'était ROUGE !
    D'ailleurs hier soir on m'a demandé d'un air compatissant .."mais...ça part ?!".
    C'était une très belle journée et une joie de retrouver des amis.

    @Plv : Le serez-vous un jour ?!!
    Les craintes ne peuvent être dépassées que si on les affronte.

    Posté par Sarah, 11 avril 2010 à 08:40 | | Répondre
  • Ah ! Sarah

    Il faut se méfier des coiffeurs, et ce qu'ils veulent faire de nous.
    Une aventure semblable m'est arrivée, je suis ressortie "noir corbeau " J'étais furax ! je ne voulais surtout pas ça ! Bref, la coiffeuse m'a embrouillé... Ensuite, je n'ai accepté que des hommes pour ma chevelure, ils sont douer pour nous mettre en valeur. Ensuite, j'ai renoncé à tout ça, en acceptant mes mêches qui blanchissent à vue d'oeil... Y'a un temps pour tout.
    Allez, vous avez encore le temps d'essayer un peu de vert... Le violet peut-être ?
    Bon dimanche.
    Je crois bien que le Daniel, y s'est barré aussi... Vu le beau soleil.

    Posté par Eve Lyne, 11 avril 2010 à 09:28 | | Répondre
  • Pelouse( suite)

    Comme je vous comprends PLV. Je ressens la même chose que vous. Je suis à l'air libre, je sens l'odeur de l'herbe coupée....je me ressource....Tout cela représente des valeurs sûres...

    Posté par Daniel, 11 avril 2010 à 10:03 | | Répondre
  • Valeur sûre

    Pour l'heure, les amis, heureusement je vais bien... Mon dos, ma patience et ma bonne nature.
    Ma valeur sûre : La reine mère qui me fait remanier le jardinet: Evvlynnne!! y faut me mettre cette potiche (énorme, remplie de terre) au bout du jardin, à l'angle... Quelques suées plus tard, ouf! posée . Je souffle un coup, je vais me poser le temps d'une clope... Tiens, des clous!
    Evvlynnne!! ça va pas, y'faut remettre cette potiche à sa place!!!
    Et on recommence dans l'autre sens.
    Heureusement, on a le soleil, les oiseaux et la mêre qui exulte...
    Quelques suées plus tard, je rentre chez moi, me restaurer

    , fumer une clope... Tiens, des clous !
    Evvlynnne!!! le gamin s'est battu, il faut le mener aux urgences, vite, vite!
    Quelques points de sutures plus tard, me voilà rendue, je me pose et je clope. Bon, c'est pas dramatique pour cette fois, le gamin,il est en vie. J'savais bien qui avait du prunier dans l'air et cette semaine, on va rigoler tous les deux, je vais le prendre à ma manière... Mais avant, je vais devoir me lever encore plus tôt pour demander de l'aide.

    Posté par Eve Lyne, 11 avril 2010 à 19:10 | | Répondre
  • J'y pense tout d'un coup

    Hello! José...
    Vous avez fini de compter vos clous ?!!!

    Posté par Eve Lyne, 11 avril 2010 à 19:56 | | Répondre
  • Bonsoir José

    Avez-vous un jardin ?

    Posté par Alain Thomas, 16 avril 2010 à 22:58 | | Répondre
  • Têtu, Alain

    et persévérant, voilà de bonnes qualités !
    José a dit qu'avec Denise, ils vivent en ermites avec leurs deux chiennes...
    Non d'un chien! ne sais-tu pas que les z'ermites ça causent pas comme les pipelettes que nous sommes.
    Toutefois, comme leur maison est "truffée " d'esprits, on peut penser que dans leur jardin il y a du thym, peut-être bien des petits lutins...

    Posté par Eve Lyne, 17 avril 2010 à 05:35 | | Répondre
  • Pas têtu, simplement humain

    Posté par Alain Thomas, 18 avril 2010 à 00:35 | | Répondre
  • Simplement humain

    Pas sûr Alain. En réfléchissant bien, parfois nos erreurs deviennent des épreuves à méditer.N'est-ce pas l'égo qui en prend un coup, quand les éléments ne nous semblent pas favorables. On a beau secouer la baguette magique, rien ne tombe favorablement, alors, rentrons en nous-même, versons quelques larmes de crocodile... ( qu'est-ce que le crocodile vient faire là-dedans ) Enfin bref, tu vois ce que je veux dire...
    Et puis, ayons l'humilité d'accepter que l'autre nous tourne le dos. Nous savons déjà que cette épreuve nous renvoie à notre égo, du coup, celà fait très mal. Bon, allez, je ne vais pas faire une thése sur l'égo, je m'en contrefous de ce principe, quand je fais mal, le bâton est là je grimace et je crie :" aïe ! aïe! aïe ! C 'est ma faute... C'est ma très grande faute ", je tombe et je me relève... Demain, je ferai mieux. Et puis si ce n'est pas demain... Ce sera après demain. Ce qui est humain, c'est l'éspèrance...
    En attendant, Alain, laissons notre coeur saigné, nos larmes couler, le Ciel fera le reste. Allez, bise!

    Posté par Eve Lyne, 18 avril 2010 à 05:21 | | Répondre
  • Non non Eve Lyne, ce n'est pas ça du tout.
    C'est José qui m'inquiète.
    José ne m'aimait pas, bien avant ce conflit mineur et cela n'est mon problème mais le sien.
    J'éspère qu'il va bien, c'est tout.
    Je demande de ses nouvelles, tu vois, simplement.
    Je l'aime bien José, comme vous tous, sans plus.

    Posté par Alain Thomas, 18 avril 2010 à 15:12 | | Répondre
  • Non d'un cafard !

    Quelle mouche m'a piqué d'oser penser que tu avais peut-être le bourdon...
    Dis-donc, pour changer de sujet, le Raymond il est dans de beaux draps ... T'as entendu les vilains ragots sur les gentils p'tits gars...

    Posté par Eve Lyne, 18 avril 2010 à 19:01 | | Répondre
  • Oui, des ragots

    En fait, ils ne sont que des clients et l'un d'entre eux, Ribéry, a payé pour une mineure, mais il ne savait pas qu'elle était mineure. Les quatres joueurs concernés, Ribéry, Benzéma, Ben Arfa et Govou ne seront pas inquiétés. C'est encore les médias qui ont fait croire quelques heures que ces joueurs pouvaient être mêlés au proxénétisme, ce qui n'est pas le cas.
    Ils n'ont vraiment pas besoin de cela. En plus, aucun des quatre n'a ce mental.
    Raymond dort dans de beaux draps et il va bien.

    Posté par Alain Thomas, 18 avril 2010 à 19:11 | | Répondre
Nouveau commentaire