Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

04 mars 2010

Fidéles !!

Je suis très heureux que vous me suiviez malgré les péripéties de mon blog !! De beaux jours de discussions devant nous, encore !!

Une information utile transmise par  Marie Christine:

banque

 

Dimanche 14 mars 2010 à 14 heures,
27, rue de la Glacière
75013 Paris

aura lieu l'événement :

"ZDay Paris 2010"

qui portera sur :
- le fonctionnement des banques et la création monétaire
- le rôle joué par les institutions financières et les multinationales
- la technologie au service de l'humanité
- une nouvelle économie basée sur les ressources

De nombreuses personnalités, fondations et associations feront part des recherches que chacune d'entre elles a effectuées .
A la fin, un débat ouvert avec intervention de tous ceux qui le désirent .

L'événement sera retransmis en direct sur :
-Knowldge TV
-Facebook ZDay Paris 2010

Posté par DANIEL GENTY à 08:37 - Informations - Commentaires [28] - Permalien [#]


Commentaires sur Fidéles !!

    Hummm ...

    Ah! oui! Agios...
    Eh,ben, moi... Gadjo... J'mets les adjas!
    Les banques, c'est pour les riches.
    Tu m'as bien regardé... tu m'reverra plus!!!!

    Posté par Eve Lyne, 04 mars 2010 à 10:33 | | Répondre
  • Arf !

    Vite Eve Lyne, ta piquouse !

    Posté par anonyme, 04 mars 2010 à 12:30 | | Répondre
  • du calme ...

    Du calme, c'est pas si grave ...

    Posté par anonyme, 04 mars 2010 à 12:31 | | Répondre
  • Quoi ! quoi !

    Anonyme en veut à mon flouzzzzz ....

    Posté par Eve Lyne, 04 mars 2010 à 12:36 | | Répondre
  • Ah ces banquiers !

    Banquiers/Assureurs tous des voleurs !

    Enfin bon je préfére mettre mon argent dans une banque qui vivra en fonction des fluctuations de la bourse et donc qui prendra peu au niveau de sa valeur car indéxé sur le coût de la vie que de le mettre dans un bas de laine et constater qu'à la fin je ne peux que m'acheter qu'une baguette ! (ah les sous les sous ...pic..sou !!..comme on dit chez moi un sou c'est un sou !)

    Les agios sont vraiment une "honte" de la part des banquiers car ils pénalisent lourdement le particulier il n'existe pour l'instant aucun plafond au delà duquel le banquier ne peut réclamer.

    Quand on voit l'agio plus le coût de l'envoi de la lettre indiquant le suspens ...c'est de l'arnaque à l'état pur !

    Mais SUPERSARKO et SUPER U.E vont nous aider à régler nos petits soucis pécuniers !

    Posté par Nemrod, 04 mars 2010 à 12:48 | | Répondre
  • nouveau monde

    Un monde nouveau s'avance . Prenons le train en marche !
    Nous ne sommes pas seuls . Des êtres qui, comme nous, ne veulent plus de ce système suicidaire maquillé d'abondance et de gaspillage, ont décidé d'agir .
    Suivons le mouvement de l'inévitable évolution . Ne fuyons pas ! Ne restons pas attachés à nos vieux schemas ! Ne résistons pas à l'appel de la lumière régénératrice !
    Après une long mûrissement,le temps est venu de réaliser nos idéaux, nos enthousiasmes, nos espoirs, notre vision d'un avenir empli de l'esprit de fraternité . La force et les facilités seront données à tous ceux qui souhaiteront de tout leur coeur et de toute leur âme participer à ce projet mondial de réorganisation et parfois de bouleversement nécessaire, pour qu'enfin chaque homme sur cette planète redevienne digne de ce nom !

    Posté par marie christine, 04 mars 2010 à 12:55 | | Répondre
  • Chemin sera dur et long

    Changer les mentalités c'est très dur.
    On peut le voir rien que dans les milieux professionnels lorsqu'on met un nouveau système informatique ou de traitement ..le rejet est systématique car même si on n'aime pas l'ancien modèle on y est habitué, on le connait on connait ses travers ..alors que là c'est l'inconnu et quelque part c'est dévoiler à montrer notre incapacité à évoluer.
    Alors au niveau mondiale, cela peut s'apparenter à l'utopie mais j'adore l'utopie de croire que tout est possible et qu'ensemble nous pourrons faire bouger ces "vieux ragatons" qui ne veulent pas bouger d'un centimètre ..
    Les règles doivent être simples et compréhensibles pour tous et non pas ce que l'on fait en ce moment un nuage d'incompréhension rendant la procédure unbuvable et indégérable !
    ..Je suis POUR !

    Posté par Nemrod, 04 mars 2010 à 13:01 | | Répondre
  • Aux âmes , citoyens !

    Tous dans la rue... et que ça saute! plus vite que ça ... !!!

    Posté par Eve Lyne, 04 mars 2010 à 13:11 | | Répondre
  • Piégé Nemrod !

    "Nos petits soucis pécuniers"
    Je crois bien qu'on doit dire pécuniaires.
    Eh oui, c'est le piège facile dans lequel tombe souvent le français moyen ...

    Posté par PLV, 04 mars 2010 à 17:51 | | Répondre
  • Pardon mon ami !

    Pardon Nemrod !
    Vous valez sans doute mieux que le français moyen, mais c'était une façon de parler.

    Posté par PLV, 04 mars 2010 à 17:54 | | Répondre
  • Ragatons ?

    Moi, je crois que j'aurais plutôt écrit "vieux rogatons".
    Et voilà le PLV qui sort sa science.
    Encore et toujours ...

    Posté par PLV, 04 mars 2010 à 17:59 | | Répondre
  • tous à l'oeuvre

    Cela se passe déjà dans le silence des chaumières, Nemrod . En avant pour l'utopie réalisable ! Pas besoin de descendre dans la rue, Eve Lyne .
    Déjà des millions de personnes dans le monde pratiquent une méditation à la même heure tous les jours .
    Cela fonctionne comme une prière de groupe (à la manière de Maguy Lebrun ou autres), créant des égrégores extrêmement puissants au niveau planétaire .
    Cette action a pour but et pour effets la remise en forme du corps terrestre de notre Terre-Mère, l'harmonisation de notre corps social, la guérison énergétique de notre corps physique . Tout cela provoque d'apparents déséquilibres qui ne sont en fait que des rééquilibrages indispensables .
    C'est un peu comme si on vivait avec un déboitement de la hanche depuis la naissance en compensant tant bien que mal, et qu'un ostéopate venait redresser tout ça avec des mouvements un peu brusques .
    Le résultat sera l'abandon progressif de vieilles manières de vivre et de voir le monde, de nombreuses prises de conscience concernant nos réelles priorités et qui nous sommes vraiment dans ce monde d'être et d'avoir où on a bien du mal à s'y retrouver . Tout deviendra peu à peu plus clair .
    Donc forcément, le système financier et économique sur lequel repose toute notre survie sera sérieusement remis en cause ...

    Posté par marie christine, 04 mars 2010 à 18:20 | | Répondre
  • Ortho

    Merci pour le français moyen ..oui oui je fais parti de la moyenne ..en quoi ce mot deviendrait-il si péjoratif ?

    La base ne doit pas être négligée or aujourd'hui on a tendance à la rabaisser par rapport à notre propre suffissance.

    Donc je relève français moyen.

    Pour ma part j'ai pensé qu'il était préférable d'accorder en fonction du masculin et du féminin.

    Soucis = masculin donc pécuniers

    Dépenses = féminin donc pécuniaires.

    Mais soit même si cela me choquent au niveau de mes oreilles ..j'adopte pécuniaires.

    Ragatons ou Rogatons de toute façon ils sont tout droit sortis de la naphtaline !..N'est-ce pas ?!

    Posté par Nemrod, 04 mars 2010 à 20:02 | | Répondre
  • Hummmm

    Bon, avec tout ça... Moi, avec ou sans les banques, je suis quand même à la rue!!!

    Posté par Eve Lyne, 04 mars 2010 à 20:17 | | Répondre
  • La nature en colère

    Ce matin, je médite aux derniers évènements qui laissent tant de gens sur le carreau.
    Il parait qu'à 60%, il s'agit de résidences secondaires. Vous avez remarqué comme la solidarité est spontanée, dans le malheur. Voilà encore une région qui vient de vivre sa fin du monde,puisque tout est à reconstruire, sur d'autres bases, et si possible sans les mêmes erreurs. Sans doute, celà donne à réfléchir aux différents aspects de la valeur des choses humaines.

    Posté par Eve Lyne, 05 mars 2010 à 05:55 | | Répondre
  • Incohérence et irresponsabilité

    Comment peut-on délivrer des permis de construire dans des communes et sur des anciennes terres agricoles dont le niveau est situé à plus de trois mètres en-dessous du niveau de la mer ?
    C'est de l'inconscience, de la cupidité, un peu des deux ?
    J'entends certaines personnes dire que c'est bienfait pour ces gens qui n'auraient jamais dû acheter ces terrains car ils avaient été prévenus au moment de leur acquisition.
    Cela me fait penser aux Etats qui laissent fabriquer des bolides et limitent la vitesse sur les routes ou encore qui taxent les cigarettes fortement, empêchent de fumer dans certains lieux, luttent contre le tabac, alors qu'ils sont encore eux-mêmes fabricants.
    La responsabilité de tout cela vient d'abord des élus responsables et des promoteurs cupides. Ensuite, l'ignorance des gens fait le reste.

    Posté par Alain THOMAS, 05 mars 2010 à 06:14 | | Répondre
  • Alain

    Oui Alain je te rejoins parfaitement.

    Les villes, les promoteurs immobiliers, les gains pouvant découler et les fortes demandes ont fait que l'urbanisation s'est développé à outrance.

    En mettant en danger autrui.

    Bcp de promoteurs savaient au moment des constructions que les zones étaient innondables.

    Oui mais voilà on se retranche derrière le particulier en disant qu'il est demandeur..

    Belle excuse !

    Les villes sont responsables car X particuliers en plus générent plus d'impôts, plus d'aide etc...

    Elles ont elles-aussi fermé les yeux sur cela.

    Maintenant il est bien tard de rechercher les coupables ...il est important de trouver des solutions pour protéger les habitations.

    Un conseiller régional de Blois rachète les maisons en zone inondable pour les détruire est-ce vraiment l'unique solution.

    Les digues réhaussées oui mais voilà rien ne prouve que la prochaine tempête sera égale,inférieure elle sera peut être pire.

    Certaines cies d'assurances dans le cadre de la protection des biens ont mis en place un système de réseau d'alerte en paternariat avec Google ainsi la personne sait où se dirige la tempête connait en temps et en heure la densité et la force lui permettant ainsi d'évacuer et prendre des mesures préalables.

    Cela n'évite pas les dégâts mais peut les limiter.

    Concernant la cigarette je ne pense pas qu'augmenter les tarifs empêcheront les gens de fumer surtout ceux qui ne peuvent s'arrêter.

    C'est comme la limitation de vitessse, un fou du volant restera un fou du volant peu importe la limitation.

    Je viens d'entendre sur BFM TV qu'un service de confession en ligne a été ouvert sans l'accord de l'Eglise.. l'Eglise est en colère ..eh oui aucun bénéfice la-dessus ...comme se fait-il qu'elle n'y ait pas pensé avant !!!!

    Elle qui veut se moderniser ..c'est raté !

    Posté par Nemrod, 05 mars 2010 à 07:16 | | Répondre
  • Bonjour Nemrod !

    La solution est effectivement de détruire toutes les constructions dont le plancher d'habitation est situé en-dessous du niveau de la mer. Je ne parle pas des constructions existantes en zone inondable dans les plaines en bord de rivière ou de fleuve car la catastrophe ici est nettement prévisible.
    La mer a ses outrances imprévisibles. Regarde ce bateau qui a pris successivement de plein fouet trois vagues immenses.
    Pour l'avenir, j'espère que les ministres vont faire le nécessaire. 800 communes sont concernées au bord de l'Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord.
    Il faut interdire toute construction en-dessous du niveau de la mer. Les digues sont une offense à la Nature, dans le sens où leur vocation serait de la détourner en la provoquant. Et bien non !
    Les gens s'agglutinent au bord de la mer pour y trouver un bonheur éphémère. La preuve.
    Quant aux villes, c'est encore pire.
    New York et beaucoup de grandes villes américaines et aussi mondiales, augmentent considérablement leur population. Les tours sont des dangers inommables (Tour de Babel ?).
    La terre se désaxe avec la répétition des tremblements nés de ses mouvements provoqués.
    L'homme est cupîde et inconscient. Il ne changera pas tant qu'il ne réfléchira pas aux conséquences des actes qu'il commet.

    Les banques et le monde de la finance ne se soucient guère des résultats de leurs bilans. Ils agissent virtuellement et savent qu'ils ne risquent rien puisque les Etats les protègent par obligation. Alors les dettes publiques augmentent considérablement, comme en Grèce.
    La France, dixit Fillon, est en état de faillite. C'est vrai... malgré le patrimoine que nous avons et qui est totalement virtuel.
    Je ne vois pas comment nous pourrions combler notre déficit qui augmente inexorablement chaque année.
    Ce n'est pas du catastrophisme mais une pure réalité économique.
    Le chômage augmente et la crise est encore devant nous. Là, c'est du catastrophisme, mais nous verrons bien qui avait vu juste.

    Posté par Alain THOMAS, 05 mars 2010 à 08:41 | | Répondre
  • Nature !

    Détruire des maisons déjà construites nécessite une compensation financière.

    Blois rachète des maisons mais à quel prix ? Il ne faut pas spolier les personnes et où les reloger ?

    C'est pour cela que je pose la question.

    Effectivement il faut tirer des leçons de cette situation le problème c'est que ce n'est pas le premier cas exemple Vaison la Romaine ou Arles.

    Depuis, on a l'obligation de signaler que la zone est inondable aussi bien lors d'une vente que lors de la construction.

    Mais ces maisons construites quelle valeur ont-elles ?

    Ces gens ont tout perdu ...

    Il est vrai que les digues vont à l'encontre de la nature mais je pense qu'elles peuvent être construites en prenant conscience de son existence.

    Les Egyptiens ont bien réussi pourquoi pas nous, nous avons notre débauche d'informatique, de techniques nous ne pourrions pas faire mieux !

    Aujourd'hui les gens hésitent à construire prêt de la mer tout simplement à cause de l'érosion ex : en Bretagne ou bien par respect de l'environnement.

    Le tout Bétonnage n'est plus au goût du jour ; aujourd'hui quand on part en vacances on veut profiter du paysage et de son environnement ..donc les constructions dites sensibles diminuent.

    En même temps, je pense que le particulier est suffissamment intelligent pour comprendre les risques qu'il encourt si il construit sur une zone inondable.

    Les responsabilités sont pour tout le monde et tout le monde a sa part dans sa propre proportion.

    Les constructions des Tours sont inévitables car le nombre de la population va en augmentant d'une part et d'autre part c'est un moyen éco vert.

    Entasser des personnes pour mieux respecter l'environnement quel beau concept ..bon concept aussi pour les avions !!!!...

    Effectivement la terre a bougé de son axe suite au tremblement de terre au Chili nous avons perdu 8 milliardième de secondes d'ensolleillement.

    Toutefois j'ai lu que la caractéristique de la terre c'est d'avoir un noyau souple lui permettant de se former et se déformer en cas de séisme.

    Quelle est belle notre nature.

    En ce qui concerne la dette nous sommes endettés jusqu'au cou depuis un certain nombre d'années et à mon avis en faillite dans un même nombre de temps.

    La crise écononmique actuelle n'est que l'élément révélateur mais la situation existait déjà au préalable.

    Nous vivons sur du virtuel depuis longtemps ; aujourd'hui on voit l'aiguille dans l'oeil de la Grèce ...nous n'avons pas regardé en face notre poutre.

    Sur BFM TV l'Allemagne a dit qu'elle ne versa pas un centime à la Grèce ...a tort ou à raison ?

    En tout cas la Grèce va vivre de dur moment de mouvement sociaux quelle va être la conséquence et la répercussion sur le monde Européen ?

    Car la crise Est Européenne aussi ..est-ce que cela ne va pas faire tâche d'huile et se propager à d'autres pays lorsque eux aussi vont se retrouver en faillite.

    On nous a crié à cor et à cri que nous avions réussi à sauver les banques oui mais voilà on continue à donner des bonus.

    Pourquoi pas reinjecter ces bonus dans l'économie pour le développement, l'aide etc....

    Posté par Nemrod, 05 mars 2010 à 12:54 | | Répondre
  • LA FAUTE SUR MER

    Détruire des maisons déjà construites est un acte de responsabilité qui peut sauver des vies. Cela mérite une compensation financière, une sorte d'aveu de tromperie. Oui.
    Avec cette compensation à hauteur de sa valeur d'achat revalorisé, les gens spoliés peuvent se reloger.
    Utopie ?! Ben voyons ! Et les milliards des traideurs et des parachutes dorés (entre autres) !

    Nemrod je travaille dans l'immobilier depuis 37 ans. Je puis t'assurer qu'on a toujours eu l'obligation de signaler aux acquéreurs si le bien vendu se situait en zone inondable et les notaires, officiers ministériels assermentés, ont l'obligation, dans leurs actes, d'authentifier les nuisances inscrites dans les notices d'urbanisme.
    Cela signifie que toutes ces personnes qui ont, à l'époque, acheté les terrains ou les maisons existantes, savaient que leur bien était situé en zone inondable. Mais on leur disait qu'ils ne craignaient rien, grâce aux digues. Tu parles, Charles !
    Les choses n'ont pas changé. On informe les gens mais on le dit d'une certaine manière qu'ils acceptent car la plupart sont ignorants et inconscients. C'est ainsi depuis la nuit des temps.
    C'est pour cela que ceux qui savent ont une responsabilité accrue de par leur fonction. Au lieu de cela, ils en tirent profit. C'est lamentable mais c'est ainsi.
    Je remarque que plus on réglemente, plus cela ouvre des portes pour embrouiller les gens.
    Aujourd'hui, les notaires font un métier impossible, tellement ils ont de choses à vérifier et de pages à faire signer. S'ils devaient lire entièrement leus actes, un seul d'entre eux prendrait plus de quatre heures. Nous marchons sur la tête.
    A croire que la commune la plus touchée de cette catastrophe avait un nom prédestiné :
    LA FAUTE SUR MER.
    Etonnant.

    Pour le reste, je te rejoins entièrement Nemrod.

    Posté par Alain THOMAS, 05 mars 2010 à 20:51 | | Répondre
  • ouah !

    Tu travailles dans l'immobilier depuis 72 ?!
    Ca ne me rajeunit pas tout ça !! 37 ans...

    Les gens achètent tout simplement parce que on leur fait miroiter le risque Zéro !

    La région où je vis est proche de l'oise, l'oise déborde souvent surtout sur l'Isle Adam qui a les pieds dans l'eau néanmoins en 1995 tout le monde savait que les berges étaient innondables cela n'a pas empéché les campings de s'y installer.

    Aujourd'hui les berges sont aménagées ..pas très loin de L'Isle Adam, il y a Persan Beaumont, en 1995 Persan a été inondée dans sa partie inondable bcp de personnes ont essayé de vendre des habitations quelques années après se trouvant dans les sites dangereux en passant sous silence ce fait ..mais en bon val d'oisien ou en bon "oisien" les gens connaissent les zones dites à risques et posent les questions.

    Par contre nous sommes seuls responsables de nos décisions d'acheter ou non ..effectivement le miroir aux alouettes fonctionne mais c'est la différence de savoir dire non même avec un coup de coeur et fermer les yeux en espérant que cela n'arrivera pas.

    Nous sommes tous responsables de nos choix, de nos actes.

    Ou je suis en colère c'est la volonté de faire construire des habitations dans des zones inondables à des fins purement spéculatives en arguant que cela est dû à une très forte demande et qu'il faut trouver de la place..alors on construit sur des zones inondables ..en disant qu'il n'y a pas de risques ..là je dis non..

    Ce ne sont pas les notaires la plus part du temps qui rédige les actes mais les clercs signficateurs de notaire..eux rédigent l'acte de vente et doivent vérifier que les pièces sont au dossier pour la constitution..cela se passe rarement bien et rapidement.

    C'est un métier qui est ingrat par certains côtés.

    Mais les actes qu'ils rédigent ont force de Loi. Il est donc important qu'ils prennent conscience de ce que les réglementations comportent afin de pouvoir l'expliquer aux particuliers..c'est leur devoir de conseil dans ces cas là qui peut être mis en cause.

    Et aujourd'hui tout le monde peut se renseigner auprès de la chambre des notaires, etc...ce qui fait qu'ils sont sur des chardons ardents !...et j'en parle en connaissance de cause !!!

    Posté par Nemrod, 05 mars 2010 à 21:55 | | Répondre
  • Ouwaah !

    le Notaire est assermenté Nemrod. En cela, il a une responsabilité au-delà du simple conseil, notamment si son clerc qui rédige l'acte, soumet aussi ce dernier aux signatures.
    C'est le notaire qui est responsable et qui risque très gros, crois-moi !
    Car les français sont devenus très procéduriers, presque autant que les américains.
    Certains notaires sont destitués pour des fautes d'inattention aux conséquences dommageables.
    Aujourd'hui, aucun notaire n'est certain de connaître son acte. Il faudrait qu'il le relise entièrement avant de le soumettre aux parties et surtout, il a l'angoisse qu'une servitude quelconque ait été ommise, qu'il manque un détail important, etc... Seulement, la plupart d'entre eux découvrent leurs actes au moment de la signature authentique, parce qu'ils sont surchargés de travail.
    La notaire de mon village, devenue une amie, se lève la nuit pour tout vérifier.
    Nous n'allons pas plaindre les notaires bien sûr... et pourtant, je ne voudrais pour rien au monde faire leur travail.

    Quant aux zones inondables en bordure de rivière ou de fleuve, le problème est bien différent qu'au bord de l'océan.
    Tu es au bord de l'Oise, je suis au bord de la Saône. Et la Saône récupère la fonte des neiges. On la voit monter et il n'y a aucun risque de mort. En 2001, beaucoup de villages étaient inondés. On a l'habitude chez nous et la solidarité est de mise. On a tout prévu. Les rez de chaussée ne sont pas habitables. Les pompiers alimentent les personnes par bateau. On appelle cela la crue décennale. C'est la crue centenale qui nous inquiète. La dernière a eu lieu en 1956. L'avant-dernière, en 1840, a fait des ravages. Des maisons entièrement ensevelies, des morts. A l'époque, on n'avait pas les moyens de prévoir. Bon !

    1973, Nemrod, 1973... 37 ans dans six mois.

    Puisque tu parles en connaissance de cause, que fais-tu donc de ta vie professionnelle ?
    Mais tu n'es pas obligé de répondre, bien sûr.

    Posté par Alain THOMAS, 05 mars 2010 à 22:52 | | Répondre
  • Charbons ardents

    Puisque nous sommes en plein dans l'immobilier, je vous raconte la mienne. J'habite un bel immeuble ancien (1885 ) zone inondable, au bord de l'Yzeron, un minuscule filet d'eau,qui devient impréssionant en cru. Il faut évacuer les personnes agées des bordures ect... Au moins une fois par an, celà se produit. Il paraît que des travaux sont en cours, en attendant... On court, dans tous les sens, quand on est en cru. Mais, il y a plus urgent, par chez nous... Le métro va pointé son nez, et on ne parle que de ça.
    Y'a plus qu'à faire confiance, après tout, si on doit trépasser engloutis sous les eaux...
    Ah! au fait, Alain, tu te souviens, ma petite Harmonie ( 18 ans,electrocutée ) appartement mitoyen au miens ), eh bien, le proprio vient de nous contacter... Il ne veut pas garder cet appart et engager des travaux. Je connais l'historique de ce lieu, depuis le début, et je ne voulais plus en entendre parler. Avec le temps, je me dis que peut-être, je peux faire rayonner ce lieu, que nous appelerons Harmonie. Avec le pècheur, nous allons souvent au cimetière, sa maman est là tous les jours, et elle chante tahitien sur la petite tombe,remplie d'anges.
    Au fait, tu sais, le Nemrod, tu vas le mettre en rogne, il a horreur des questions privées. Bon, à tes risques et périls... !

    Posté par Eve Lyne, 06 mars 2010 à 05:31 | | Répondre
  • Petite anecdote

    Dans mon immemble, il y a trois ans, un film a été tourner. ( pas un succés dans les salles ) C'était juste avant les chtis. Jane birkin ect... J'ai refusé de faire de la figuration avec mon dernier chihuahua ( pas mon style ) Par contre, j'ai fait une touche avec un éboueur fort bien élevé, celà m'a intrigué, je l'ai croisé souvent dans l'allée, au début, je ne savais pas ce qui se tramait là... C'était kad Merad, presque inconnu, avant les chtis. Sympas, les éboueurs! C'était juste un homme très bien élevé...

    Posté par Eve Lyne, 06 mars 2010 à 07:39 | | Répondre
  • Harmonie

    Kad Mérad est un grand séducteur. Je comprends que tu aies fait une touche.
    Je me souviens pour la petite Harmonie. Un drame, encore un drame. Une maman meurtrie et des personnes, comme toi, qui apportent un soutien si important.
    Et si les anges sont là...
    Bien à toi.

    Posté par Alain THOMAS, 06 mars 2010 à 10:12 | | Répondre
  • Le raffinement

    Oui, j'avais beaucoup apprécier(é ) ? ce très courtois éboueur, quand j'ai su le fin mot de l'histoire, on a bien ri... Bon souvenir. Pour Harmonie, j'avais raison de faire mon cirque pour les lieux vétustes,hélas, je n'ai pas demandé que preuve me soit donnée, mais, là, Alain, j'ai quand même les boules.

    Posté par Eve Lyne, 06 mars 2010 à 10:49 | | Répondre
  • Elle "est"

    Oui parce que l'on ne sait jamais la vérité, dans ce genre de drame.
    C'est aussi grâce à la Foi que la vérité ici-bas n'est pas si importante.
    Quand on connaît le sens de la vie, cette vérité-là n'est pas primordiale.
    Cette petite "est", quelque part dans le Tout.

    Posté par Alain THOMAS, 06 mars 2010 à 13:11 | | Répondre
  • La Foi est une grâce

    je le pense vraiment. Comme tu le dis, Alain, pas de doute à l'intérieur. La seule vraie tourmente: se rendre utile ici-bas.
    Même avec la conscience du (serviteur inutile). Bien sûr que celà aide de savoir que le moment du départ est programmé. En fait, les circonstances n'affectent que ceux qui restent. Pour moi, je me suis presque habituée à vivre rétrécie.... Mais, bon, si à nouveau, je peux déployer mes ailes, ça ne sera pas de refus... Les circonstances font que...

    Posté par Eve Lyne, 06 mars 2010 à 13:43 | | Répondre
Nouveau commentaire